Dysarthrie

Articulation défectueuse du langage oral.

Du latin (), du grec ().
Prononciation (phonétique) :

Abréviation :
Appelé aussi : Trouble de la réalisation motrice
Anglais :

– image –

Familles : Troubles cognitifs

Domaines : Articulation, dysarthrie, langage oral, parole


Les fiches-clées :

Articulation, défectueuse
Cérébelleux (adjectif)

Dysarthrie (rubrique / inventaire), cérébelleuse, extrapyramidale, paralytique

Extrapyramidal (adjectif)
Langage, oral
Paralytique (adjectif)
Réalisation motrice

Trouble
Les troubles- (Inventaire)cognitifs (inventaire)

Chercheurs/Spécialistes/Enseignants/Vulgarisateurs :

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Fiches/Articles/Dossiers)

Sources & Outils :

CopyLess 2 – Dr Ben Amor Sana – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – Thibauld Martinez – Quiz Planet (facebook) – QwantSlidePlayer – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Dyslexie

Troubles de la lecture ; acquisition du langage écrit ; difficulté d’apprentissage de la lecture.

De dys- (préfixe) et du grec lexis (mot).
Prononciation (phonétique) : dislɛksi

Abréviation : Dys
Anglais : Dyslexia

LA DYSLEXIE : UNE STAR PARMI LES DYS - 66 MILLIONS D’IMPATIENTS

Difficulté rencontrée dans l’apprentissage de la lecture, dans les délais habituels, indépendamment de tout retard intellectuel, chez un enfant normalement et régulièrement scolarisé et en l’absence de tout trouble de la vision, de l’audition ou du comportement . La dyslexie, qui s’accompagne habituellement d’une dysorthographie est caractérisée par des confusions, des inversions, des omissions ou des substitutions de lettres, et relève de troubles de la perception ou de l’orientation spatiale (dyslatéralité) et temporelle, sans lésion cérébrale décelable.

Histoire : … Bruns en 1887

Domaines : Apprentissage de la lecture, les dys, dyslexie, orthopédagogie


Les fiches-clées :

Acquisition – (Rubrique/Inventaire), du langage écrit – (Rubrique)
Apprentissage – (Rubrique/Inventaire), de la lecture – (Rubrique)

Comportement – (Rubrique) : Trouble du comportement
Confusions de lettres

DYS (abréviation)
Les Dys (troubles des apprentissages) – (Rubrique/Inventaire)
Dys- (préfixe)

Dysgraphie
Dyslatéralité

Dyslexie (rubrique)
Dyslexique (adjectif)

Dysorthographie – (Rubrique)

Inversions de lettres

Langage – (Rubrique), écrit – (Rubrique)
Lecture – (Rubrique) : Apprentissage de la lecture

Omissions de lettres
Orthopédagogie –  (Rubrique)

Retard – (Inventaire), intellectuel – (Rubrique)

Scolarisation – (Rubrique)
Substitutions de lettres

Trouble, du comportement
Les troubles – (Inventaire)
Troubles de la perception – (Rubrique/Inventaire), de l’orientation spatiale (dyslatéralité) – (Rubrique) / temporelle – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Ludwig Bruns (neurologue allemand – 1887)(Rubrique)

Marie-Claude Guay, Ph.D. (professeure au département de psychologie à l’uqam – chercheure associée à la clinique des troubles de l’attention de l’hôpital rivière-des-prairies et au centre jeunesse de montréal-institut universitaire – 2014)(Rubrique)

Neuropsychologue – (Rubrique)(Inventaire), pédiatrique – (Rubrique)(Inventaire) –  Psychologue – (Rubrique)(Inventaire) –

Ailleurs dans le site :

(Accueil du site)
(Ophys) Audition – (Rubrique) – Trouble de l’audition, de la vision – Vision – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Articles) Dyslexie / Dysorthographie – AQNP –

Sources & Outils :

66 MILLIONS D’IMPATIENTS – AQNP – Bing – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileRain Man (allocine) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Les dys

Troubles des apprentissages.

Appelé aussi : Troubles dys
Anglais : …

– image –

Principaux : Dyscalculie, dyslexie, dysphasie, dyspraxie

Domaines : Apprentissages, les dys, troubles (des apprentissages)


Cf. les fiches-clées :

Acquisition – (Rubrique/Inventaire)
Acquisition du langage écrit – (Rubrique) : Dyslexie

Activité – (Inventaire)
Activités numériques : Dyscalculie

Développement – (Rubrique/Inventaire)
Développement moteur : Dyspraxie

Les dys (rubrique/inventaire)
Dysarthrie – (Rubrique/Inventaire)
Dyscalculie (troubles des activités numériques) – (Rubrique)
Dysfonction – Dysfonctionnement – (Inventaire)
Dysgraphie – (Rubrique)
Dyslexie (troubles de la lecture – acquisition du langage écrit) – (Rubrique)
Dysorthographie – (Rubrique)
Dysphasie (troubles du langage oral) – (Rubrique)
Dyspraxie (troubles du développement moteur et de l’écriture)(Rubrique)

Écriture – (Rubrique) : Dyspraxie

Langage – (Rubrique)
Langage écrit – (Rubrique) : Dyslexie
Langage oral – (Rubrique) : Dysphasie

Lecture – (Rubrique) : Dyslexie

Neuropsychologie – (Rubrique), pédiatrique – (Rubrique)

Trouble, de l’attention

Les troubles – (Inventaire)
Troubles de l’attention – (Inventaire)
Troubles de la lecture (acquisition du langage écrit) : Dyslexie
Troubles des activités numériques : Dyscalculie
Troubles des apprentissages / de l’apprentissage – (Inventaire)
Troubles du développement moteur et de l’écriture : Dyspraxie
Troubles du langage oral : Dysphasie

Chercheurs/Spécialistes :

Neuropsychologue – (Rubrique)(Inventaire), pédiatrique – (Rubrique)(Inventaire) –

Documentation (liens externes) :

(Portails)
(Dossiers)
 Troubles des apprentissages : les troubles « dys » – INSERM –

Sources :

AQNP – Bing – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionINSERM – Le Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

DYS (abréviation)

Dys

Dyslexie
Dyslexies

Les Dys : Troubles

Domaines : Abréviations, troubles


Cf. les fiches-clées :

(abréviation)
Abréviations (inventaire)

D (abréviation)

DY (abréviation)
Les Dys (troubles des apprentissages) – (Rubrique/Inventaire)
Dyslexie (troubles de la lecture – acquisition du langage écrit) – (Rubrique)

T (abréviation)
Trouble – Les troubles – (Inventaire)

Sources & Outils :

Bing – ECOSIA – Notes (iOS) – Qwant – Wikipédia – WordPress.com

Handicap social

Lorsque des dispositifs sont mis en place dans la société pour l’intégration des personnes avec un handicap ou alors au contraire, lorsque la société, les infrastructures ne permettent pas l’égalité des chances / la possibilité pour tous d’aller et venir librement … ; qui gène ou limite la personne dans l’accomplissement de son rôle social.

Appelé aussi : Désavantage social – Handicap – Cécité culturelle
Anglais : Social disability

Social disability - Google Images

Domaines : Handicap (social)


Cf. les fiches-clées :

Désavantage social / handicap

Handicap – (Rubrique/Inventaire), sensitif – (Rubrique/inventaire)social (rubrique/inventaire)

Inadaptation – (Rubrique)

Social – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

M. L. Lopez (… – 1978) – (Rubrique) – Neurotypique – Psychologue – (Rubrique)(Inventaire) – Josef Schovanec (philosophe, écrivain français, voyageur autiste militant)(Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Cécité – Dysfonctionnement – Handicap – (Rubrique)(Inventaire), moteur(Rubrique/Inventaire), physique(Rubrique/Inventaire)sensoriel – (Rubrique)(Inventaire) – Inadaptation – (Rubrique)

(Ose) Culturel (adjectif)

Documentation (liens externes) :

(Fiches) Page Wikipedia – Modèle social et environnemental – Wikipédia
(Dossiers)

Sources :

Bing – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel Mobilepersée – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire

Autisme

Troubles du développement caractérisés par des difficultés de l’apprentissage social et de la communication, avec des comportements restreints ou répétitifs.

De l’allemand autismus (1911), mot forgé par le psychiatre suisse Eugen Bleuler, à partir du grec ancien αὐτός (aútos – soi-même) et du suffixe -ismus (-ισμός, -ismos).

Abréviation : TSA – TED (désuet depuis 2013)
Appelé aussi : Trouble autistique – Troubles envahissants du développement (désuet depuis 2013) – Troubles du spectre autistique – Super pouvoir (humour)
Anglais : Autism

Ruban de participation à la campagne de prise de conscience de l'autisme au Royaume-Uni (Autism Awareness Campaign UK) - White_ribbon.svg: MesserWoland Jigsaw_Puzzle.svg: Psyon derivative work: Melesse (talk) - Wikimedia Commons
Les symptômes sont souvent détectés par les parents durant les premières années de la vie de l’enfant . L’autisme est souvent associé à des difficultés d’apprentissage scolaire avec ou sans déficience intellectuelle.

Attention (et idées reçues) : L’autisme n’est pas une maladie, ni un handicap (par défaut, mais une situation de handicap), ni une psychose.

Appartenance : Trouble du spectre autistique (tsa)
Classifications :
 001526  (MedlinePlus) – 1142 (DiseasesDB) – 299.00 (CIM-9) – 209850 (OMIM) – 912781 (eMedicine) – Autism overview (GeneReviews) – autisme infantile (CIM-10) – D001321 (MeSH) – F84 (CIM-10) – F84.0 (CIM-10) – med/3202 (eMedicine) –  ped/180 (eMedicine) – TED (CIM-10)

Domaines : Autisme, la personne autiste, psychanalyse (histoire/france), psychiatrie, troubles (du spectre autistique)


Cf. les fiches-clées :

ABA (abréviation)
ADI (abréviation)

Autisme (rubrique/inventaire), de haut-niveau – (Rubrique), de type Asperger – (Rubrique), infantil – (Rubrique), typique – (Rubrique/Inventaire)
Autiste – (Rubrique/Inventaire)
Autiste (adjectif)
Autistique (adjectif) – Glossaire autistique (rubrique)

CAR (abréviation) – CARS (abréviation)
Centres ressources autisme (CRA) – (Rubrique)
CFT (abréviation) – CFTMEA (abréviation)
CIM (abréviation) – CIM-10 (abréviation) – CIM-9 (abréviation)

Communication
Comorbidité – (Rubrique/Inventaire)

DSM (abréviation) – DSM-5 (abréviation) – DSM-III (abréviation) – DSM-IV (abréviation)
Fatigue

Hypersensibilité
Hyposensibilité

Intégration – (Rubrique/Inventaire)de la personne autiste
Invisibilisation

Neuropsychologie – (Rubrique), pédiatrique – (Rubrique)
Non compréhension de l’implicite

PEC (abréviation) – PECS (abréviation)
PEP (abréviation) – PEP-R (abréviation)

Psychanalyse(Rubrique)
Psychanalytique (adjectif)

Psychiatrie – (Rubrique)
Psychiatrique (adjectif) Glossaire psychiatrique (rubrique)

Psychose – (Rubrique) – (Inventaire)

Spectre autistique
Sphère sociale

Surcharge sensorielle

Syndrome, d’Asperger
Les syndromes – (Inventaire)

Synesthésie

TEA (abréviation) – TEACCH (abréviation)
Troubledu spectre autistique (TSA)(rubrique/inventaire)
Les troubles – (Inventaire), du développement

Chercheurs/Spécialistes/Personnalités :

Autiste – (Rubrique) – Eugen Bleuler (psychiatre suisse, à l’origine des termes schizophrénie et autisme – 1911)(Rubrique) – Michelle Dawson (personnalité canadienne – 1992) – (Rubrique) – (Mary) Temple Grandin (professeure, docteure et spécialiste renommée en zootechnie et sciences animales, femme autiste et militante) – (Rubrique) – Kathy Lissner Grant (… – 1992) – (Rubrique) – Gilbert Lelord (chercheur à l’inserm, médecin, psychiatre français – professeur honoraire de la faculté de médecine de tours – pionnier de l’autisme en france – fondateur de l’équipe autisme à l’inserm – 1988)(Rubrique) – Professeur Müh – (Rubrique) – Neuropsychologue – (Rubrique)(Inventaire), pédiatrique – (Rubrique)(Inventaire) – La personne handicapée – (Rubrique) – Professeur Pourcelot – (Rubrique) – Psychanalyste – (Rubrique)(Inventaire) – Psychiatre – (Rubrique) – (Inventaire) – Isabelle Samyn (…) – (Rubrique) – Pr. Eric Schopler (psychologue, pionnier de la recherche sur l’autisme, co-fondateur dirigeant du programme teacch, professeur de l’université de la caroline du nord, à chapel hill – 1960, 1980, 1985)(Rubrique) – Josef Schovanec (philosophe, écrivain français, voyageur autiste militant) – (Rubrique) – Jim Sinclair (militant historique américain du mouvement pour les droits des personnes autistes – 1992) – (Rubrique) – Daniel (Paul) Tammet (Corney) (écrivain, poète, hypolyglotte anglais, autiste asperger) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Sites Web dédiés) EgaliTED – Autisme –
(Dossiers)

(Vidéos) LE MUR ou la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme – Dragon Bleu TV (dailymotion) –

Sources & Outils :

arapi – ASPERANSA – Asperansa autisme Asperger (chaîne youtube) – Bing – CIM-10 (CIM-9) – Dailymotion – DiseasesDB – Dragon Bleu TV (dailymotion) – ECOSIA – EgaliTED – Autisme – eMedicine (Medscape) – Facebook – GeneReviews – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileMedlinePlus – MeSH – OMIM – Isabelle Samyn – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com – YouTube

Tic (symptôme)

Contractions semi-involontaires et répétitives des muscles, entraînant des mouvements simples exprimés durant une courte période de temps (millisecondes) tels que le clignement des yeux, la crispation des joues, un mouvement de la tête ou un haussement d’épaule.

Du tira (langue nigéro-congolaise)

Anglais : Tic (psychiatry, neurology)

Les tics - Doctissimo

Les tics peuvent aussi être des contractions plus complexes d’une durée plus longue (secondes à minutes) de plusieurs groupes musculaires tels que le sautillement, le contact avec certains objets ou personnes, les grimaces, les spasmes abdominaux, les tapotements, les mouvements d’extension des bras ou des jambes, les mouvements des épaules en séquence, la copropraxie (effectuer involontairement des gestes à caractère sexuel ou obscènes) ou l’échokinésie (imitation d’un geste) . Les tics vocaux peuvent aussi être simples (tousser, renifler, japper, s’éclaircir la gorge, etc.) ou complexes comme l’écholalie (répéter des phrases) ou plus rarement, la coprolalie (dire des jurons, répéter des sons ou des phrases obscènes).

Classifications : 29465 (DiseasesDB) – D020323 (MeSH) – ISO 639-3

Domaines : Neurologie, psychiatrie, symptômes, syndromes, tics, troubles


Cf. les fiches-clées :

Coprolalie – (Rubrique)
Copropraxie – (Rubrique)

Échokinésie – (Rubrique)
Écholalie – (Rubrique)

Neurologie – (Rubrique)
Neurologique (adjectif)Glossaire neurologique (rubrique)

Psychiatrie – (Rubrique)
Psychiatrique (adjectif) Glossaire psychiatrique (rubrique)

Symptôme – (Inventaire)
Syndrome, de Gilles de la Tourette – (Rubrique)
Les syndromes – (Inventaire)

TIC (abréviation)
TOC (abréviation)

Chercheurs/Spécialistes :

Marc (E.) Lavoie, Ph.D. (professeur-chercheur agrégé au département de psychiatrie de l’université de montréal, chargé de cours en psychopharmacologie clinique au département de psychologie de l’université du québec à trois-rivières, dirige le laboratoire de psychophysiologie cognitive du centre de recherche de l’institut universitaire en santé mentale de montréal)(Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Symptôme – (Inventaire) – Glossaire symptomatique (rubrique)
(Ose) Technologies de l’information et de la communication (TIC, ICT) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Fiches) Tic – page Wikipedia
(Dossiers) Les tics – Doctissimo –

Sources & Outils :

AQNP – Bing – DiseasesDB – Doctissimo – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google Traduction – ISO – Le Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileMeSH – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Trouble d’apprentissage

Dysfonctionnement dans le processus d’acquisition des connaissances.

Appelé aussi : Trouble des apprentissages – Trouble de l’apprentissage – Trouble d’apprentissage scolaire
Anglais : Learning disability

– image –

Il peut être d’origine psychologique, cognitif, voire psychomoteur . Il est spécifique à la fonction cognitive touchée (il y a donc des troubles d’apprentissage reliés au langage, à l’attention, mais aussi à des compétences spécifiques comme la lecture, l’orthographe, l’arithmétique, etc.) . La classification actuelle le place parmi les troubles mentaux . Ce trouble peut handicaper de manière problématique l’apprentissage d’un enfant, voire d’un adulte . Ceux qui en sont atteints ne peuvent accomplir un ou plusieurs types de tâches habituellement utiles dans la vie quotidienne . Les spécialistes aident la personne, en l’absence de guérison, à surpasser le/les troubles grâce à des interventions appropriées . Les parents et enseignants peuvent participer en aidant l’individu dans certaines tâches qu’il a du mal à accomplir . Parce que les enfants qui souffrent d’un trouble d’apprentissage représentent une part importante des élèves en situation d’échec scolaire, la compréhension de ce handicap est un enjeu déterminant dans une perspective curative et préventive . Toutefois, il est important de distinguer trouble des apprentissages et échec scolaire . Un trouble des apprentissages peut en théorie donner lieu à des difficultés non scolaires (dans le cas de l’autisme de haut niveau, le niveau scolaire peut être bon mais le trouble rend les relations interpersonnelles difficiles).

Classifications :  F81 (CIM-10) – F81.9 (ICD-10) – 315.0-315.3 (CIM-9 / ICD-9-CM) – 4509 (DiseasesDB) – 1835883, 915176 (eMedicine) – article/1835801,  article/1835883, article/915176 (eMedicine) – D007859 (MeSH) – Psychiatry – Les troubles mentaux

Domaines : Dysfonctionnement, handicap, maladies, psychiatrie, psychologie, troubles (mentaux)


Cf. les fiches-clées :

Accompagner la personne avec un trouble d’apprentissage
Acquisition des connaissances – (Rubrique)

Apprentissage – (Rubrique)

Arithmétique
Attention
Autisme – (Rubrique) – (Inventaire), de haut niveau – (Rubrique)

Cognitif (adjectif) – D’origine cognitif

D’origine psychologique
Dysfonctionnement – (Inventaire)

Échec scolaire
Handicap

Langage
Lecture

Orthographe

Psychiatrie – (Rubrique) – Glossaire psychiatrique (rubrique)
Psychologie – (Rubrique)
Psychologique (adjectif) – D’origine psychologique
Psychomoteur (adjectif) – D’origine psychomoteur

Trouble, affectif / saisonnier, anxieux, cognitif, d’acquisition des coordinations (TAC), mental

Trouble d’apprentissage / de l’apprentissage (rubrique) – Souffrir de troubles de l’apprentissage

Trouble de l’attention, du développement, du jugement, du langage – (Rubrique/Inventaire)

Les troubles – (Inventaire), affectifs (inventaire), anxieux – (Inventaire)

Les troubles des apprentissages / de l’apprentissage – (Inventaire)

Trouble de l’attention et de la mémoire, dissociatifs

Chercheurs/Spécialistes :

Neuropsychologue – (Rubrique)(Inventaire) – Psychologue – (Rubrique)(Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Accueil du site) Arithmétique – Langage – Lecture – Orthographe
(Ophys) Trouble (physique/physiologique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers)

Sources :

Bing – CIM-10 (CIM-9) – DiseasesDB – ECOSIA – eMedicine (Medscape) – Google FranceGoogle Traduction – ICD-10 – ICD-9-CM – Le Cerveau à tous les niveaux! – Le Robert-Dixel MobileMeSH – Mon partenaire particulier (téva) – Qwant – téva – WikipediaWikipédiaWiktionnaire

Les troubles des apprentissages

Il y a des troubles d’apprentissage reliés au langage, à l’attention, mais aussi à des compétences spécifiques comme la lecture, l’orthographe, l’arithmétique, etc.

Appelé aussi : Troubles d’apprentissage
Anglais : Learning disabilities (?)

– image –

Les neuropsychologues font globalement une distinction entre les troubles d’apprentissage liés au langage et ceux d’origine non verbale.

Certains des troubles ne peuvent être techniquement guéris . Ils peuvent cependant être surpassés grâce à des interventions appropriées . Certaines sont simplistes, alors que d’autres peuvent être complexes . Les parents et enseignants peuvent participer à ces interventions en aidant l’individu dans certaines tâches qu’il a du mal à accomplir.

Principaux : Les dys (dyscalculie, dyslexie, dysphasie, dyspraxie), les troubles de l’attention

Domaines : Apprentissages, dysfonctionnements, troubles


Cf. les fiches-clées :

Accompagner la personne avec un trouble d’apprentissage

Apprentissage – (Rubrique)

Arithmétique –
Attention –

D’origine non verbale
Les Dys (troubles des apprentissages) – (Rubrique/Inventaire)

Guérir un trouble

Langage –
Lecture –

Neuropsychologie – (Rubrique)
Orthographe –

Trouble – Guérir un trouble
Trouble d’apprentissage(Rubrique)

Les troubles – (Inventaire)
Les troubles de l’attention – (Inventaire)des apprentissages (inventaire)du langage et des apprentissages – (Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes :

Neuropsychologue – (Rubrique)(Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Accueil du site) Arithmétique – Langage – Lecture – Orthographe

Documentation (liens externes) :

(Portails) Troubles d’apprentissage (portail d’information) –

(Dossiers)

Sources & Outils :

Bing – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionINSERM – Le Robert-Dixel MobileTroubles d’apprentissage – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Les troubles

Inventaire des troubles.

Appelé aussi : Troubles mentaux, psychiques, psychiatriques – Affections, Maladies mentales – Syndromes
Anglais : Disorders

– image –

Domaines : Affections / maladies (mentales), syndromes, troubles (mentaux)


Les fiches-clées :

Accident vasculaire cérébral (AVC)(Rubrique)
Achromatognosie – (Rubrique)
ADD (abréviation) – ADH (abréviation)
Affection – (Inventaire), mentale
Agnosie(Rubrique/Inventaire)
Alexie – (Rubrique)
Altération de la personnalité
AND (abréviation)

ANX (abréviation)
Anxiété – (Rubrique/Inventaire)
Anxieux (adjectif)Trouble anxieux – Les troubles anxieux – (Inventaire)

Aphasie – (Rubrique/Inventaire)
Apprentissage – (Rubrique) – Trouble de l’apprentissage – (Rubrique)(Inventaire)
Apraxie(Rubrique/Inventaire)

Autisme – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire autistique (rubrique) – Trouble autistique – (Rubrique)

Bouffée délirante

Cerveau – (Rubrique)
Cérébral (adjectif) – Trouble cérébral
Cognitif (adjectif) – Troubles cognitifs
Comorbidité – (Rubrique/Inventaire)

Développemental – (Rubrique/Inventaire)Douance – Dyscalculie – DyslexieDysorthographie – Dysphasie – Spectre autistique – Substances toxiques – Syndrome, de dysfonction non-verbale, de Gilles de la Tourette – TDAH – Trouble d’opposition/provocation

Douance – (Rubrique)

Les Dys (troubles des apprentissages) – (Rubrique/Inventaire)
Dysarthrie – (Rubrique/Inventaire)
Dyscalculie (troubles des activités numériques) – (Rubrique)
Dyslexie (troubles de la lecture – acquisition du langage écrit) – (Rubrique)
Dysorthographie – (Rubrique)
Dysphasie (troubles du langage oral) – (Rubrique)

Gnosie

Hémianopsie(Rubrique/Inventaire)
Héminégligence – (Rubrique)

Hyperactivité – (Rubrique/Inventaire)
Hystérie avec troubles dissociatifs – Troubles dissociatifs

Langage – Trouble du langage(Rubrique/Inventaire)

Maladie – (Inventaire), d’Alzheimer – (Rubrique), maniaco-dépressive (MMD)
MMD (abréviation)

Moteur (adjectif) : Trouble de l’activité motrice volontaire – (Rubrique)
Motricité – (Rubrique)

Neuropsychologie – (Rubrique)
Neurotypique
Neurovisuel (adjectif) : Trouble neurovisuel – (Rubrique/Inventaire)

Névrose – (Rubrique)
Les névroses – (Inventaire)

Orientation spatiale – (Rubrique)

Paralexie – (Rubrique)
Paranoïa – (Rubrique)

Perception – (Rubrique/Inventaire) : Trouble de la perception
Perturbations de l’activité motrice

PMD (abréviation)
Praxie(Rubrique/Inventaire)
Prosopagnosie (images, visages)(Rubrique)

Psychisme – (Rubrique)
Psychophysiologie – (Rubrique)
Psychose – (Rubrique) – (Inventaire)
Psychothérapie – (Inventaire), cognitivo-comportementale

REM (abréviation)

Schizophrénie – (Rubrique/Inventaire)
Simultagnosie – (Rubrique)
Sommeil – (Rubrique) – (Inventaire) – Trouble comportemental en sommeil paradoxal
Spectre autistique – (Rubrique) – Trouble du spectre autistique (TSA)
Substance – (Inventaire)toxiques – (Rubrique/Inventaire)
Surdité verbale – (Rubrique)

Syndrome – (Inventaire), confusionnel – (Rubrique), d’Asperger – (Rubrique), de dysfonction non-verbale, de Balint – (Rubrique), de Gilles de la Tourette, démentiel – (Rubrique), frontal – (Rubrique)

TAC (abréviation)
TDA (abréviation) – TDAH (trouble déficitaire de l’attention et hyperactivité / (avec ou sans) hyperactivité)(Rubrique)

Thérapie – (Inventaire) – Thérapies des troubles psychomoteurs – (Inventaire)
TOC (abréviation) – TOCS
Traitement de l’information visuelle


Trouble, acquis, affectif / saisonnier, anxieux, autistique – (Rubrique), bipolaire(Rubrique) / de type I / II / III, causant des lésions / lésionnel – (Rubrique), cérébral, cognitif / mineur, comportemental (du comportement) – (Rubrique) / d’acquisition des coordinations (TAC) / en sommeil paradoxal

Trouble d’acquisition des coordinations (TAC), d’apprentissage / de l’apprentissage(Rubrique)d’asperger (Syndrome …), d’opposition/provocation

Trouble de conversion, de l’activité motrice volontaire – (Rubrique), de l’anxiété (ANDI/ANX) – (Rubrique), de l’attention, de l’expression – (Rubrique), de l’émotivité, de l’humeur, de l’orientation spatiale, de la communication – (Rubrique), de la conception – (Rubrique), de la coordination – (Rubrique), de la pensée – (Rubrique), de la perception – (Rubrique), de la personnalité, de la reconnaissance des objets dans une moitié du champ visuel, de la régulation de l’activité motrice – (Rubrique), de type I – (Rubrique) / II – (Rubrique) / III

Trouble déficitaire de l’attention et hyperactivité / (avec ou sans) hyperactivité (TDAH)(Rubrique), discret – (Rubrique)

Trouble du champ visuel, du comportement – (Rubrique) / alimentaire / en sommeil paradoxal, du jugement – (Rubrique), du langage – (Rubrique) / et des apprentissages – (Inventaire), du raisonnement –  (Rubrique), du sommeil – (Rubrique), du spectre autistique (TSA) – (Rubrique)

Trouble émotionnel, fonctionnel, hyperkinétique avec déficit de l’attention, intellectuel – (Rubrique), mental, mnésique – (Rubrique), neurodéveloppemental – (Rubrique), neurologique, neurovisuel – (Rubrique), obsessif, obsessionnel-compulsif (T.O.C.), panique, perceptivo-moteur – (Rubrique), phobique, psychiatrique / sévère, psychique – (Rubrique) / sous-jacent, psychologique, psychomoteur (psycho-moteur)(Rubrique) / sous-jacent, psychopathologique, relationnel – (Rubrique), schizo-affectif, sensitif / élémentaire, situationnel – (Rubrique), thymique, unipolaire – (Rubrique), visuel


Troubles (inventaire), affectifs (inventaire) / saisonniers – (Inventaire), anxieux – (Inventaire), associés – (Inventaire), autistiques – (Inventaire), bipolaires(Inventaire), causant des lésions, cognitifs – (Inventaire) / mineurs – (Inventaire), comportementaux (inventaire), de conversion (inventaire), de l’acquisition de la coordination – (Inventaire),  de l’attention (inventaire) / et de la mémoire, de l’enfance – (Inventaire)de l’expression (inventaire), de l’émotivité (inventaire), de l’équilibre – (Inventaire)de l’humeur – (Inventaire), de l’organisation spatiale et temporelle, de l’orientation dans l’espace / spatiale – (Inventaire)de la communication (inventaire), de la pensée (inventaire), de la personnalité (inventaire), de la relation et de la communication, de la régulation de l’activité motrice (inventaire), des apprentissages / de l’apprentissage – (Inventaire), des fonctions cognitives – (Inventaire), dissociatifs, discrets (inventaire), du champ visuel (inventaire), du comportement – (Inventaire) / alimentaire (inventaire) / et de la régulation de l’activité motrice / social – (Inventaire), du jugement (inventaire), du langage (inventaire) / et des apprentissages – (Inventaire), du raisonnement (inventaire), du schéma corporel – (Inventaire)du sommeil (inventaire), du spectre autistique (TSA) – (Inventaire)émotionnels (inventaire), graphiques ou de la dominance latérale, intellectuels (inventaire)lésionnels (inventaire), mnésiques (inventaire), neurodéveloppementaux (inventaire), neurologiques (inventaire), neurovisuels (inventaire), obsessionnels compulsifs (inventaire), perceptivo-moteurs (inventaire), phobiques (inventaire), psychiatriques (inventaire) / sévères (inventaire)psychiques (inventaire), psychologiques (inventaire)psychomoteurs – (Inventaire)relationnels (inventaire), schizo-affectifs  (inventaire), sensitifs (inventaire)situationnels (inventaire), unipolaires  (inventaire)visuels (inventaire) – Hystérie avec troubles dissociatifs


Tumeur cérébrale(Rubrique/Inventaire)

Zone (cérébrale)
Les zones cérébrales – (Inventaire), d’association visuelle – (Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Maladie – (Inventaire) – Nosographie (inventaire des maladies) – Syndrome – (Inventaire) – Trouble (physique/physiologique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

(Portails)

Sources & Outils :

AQNP – Bing – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Bouffée délirante

Tableau clinique aigu comportant des idées délirantes (persécutive, mystique, érotique, de dépersonnalisation), un trouble affectif (angoisse, perplexité), une baisse de la vigilance accompagnée ou non d’hallucinations (confusion, état onirique), des troubles du comportement (agitation, fugue, déambulation, agressivité, tentative de suicide).

Appelé aussi : La bouffée délirante
Anglais :
Paranoid state or reaction

– image –

On l’observe comme réponse à une agression toxique (alcool, cannabis) ou émotionnelle, comme épisode au début ou dans le cours d’une psychose schizophrénique.

Domaines : Troubles


Cf. les fiches-clées :

Agitation
Agression émotionnelle
Agressivité – (Rubrique)
Angoisse – (Rubrique)

Baisse de la vigilance
Confusion
Déambulation
État – (Inventaire), onirique
Fugue – (Rubrique)
Hallucination – (Rubrique/Inventaire)

Idée de dépersonnalisation, érotique, mystique, persécutive
Idées – (Inventaire), délirantes

Perplexité
Psychose – (Rubrique) – (Inventaire), schizophrénique

Tableau clinique, aigu
Tentative de suicide

Trouble – Les troubles – (Inventaire)
Trouble affectif – (Inventaire)
Trouble du comportement – Les troubles du comportement – (Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Agression toxique – Alcool (alimentation) – (Rubrique) – Alcoolisme – (Rubrique) – Bouffée de chaleur – Cannabis – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Dossiers)

Sources :

Bing – Doctissimo – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel Mobile

Hyperactivité

Trouble comportemental marqué par de l’hyperactivité associée à un déficit de l’attention ; Activité intense ou excessive . Du préfixe hyper- et activité.

Abréviation : TDA – ADD (anglais)
Appelé aussi : Trouble du déficit de l’attention – Déficit de l’attention avec hyperactivité
Anglais : Attention-deficit disorder

Тренинг для детей, подростков и их родителей:

Domaines : Médecine, psychiatrie


Cf. les fiches-clées :

Activité – (Inventaire), excessive, intense
L’attention – (Rubrique) – Déficit attentionnel – (Rubrique/Inventaire), de l’attention avec hyperactivité
Déficit – (Rubrique/Inventaire) – Hyper- (préfixe) – Hyperactif

Hyperactivité (rubrique/inventaire), cérébrale, de l’enfant – (Rubrique)

Psychiatrie – (Rubrique) 
Trouble
 – (Inventaire), comportemental – (Rubrique/Inventaire)déficitaire de l’attention et hyperactivité / (avec ou sans) hyperactivité (TDAH) – (Rubrique) – Troubles associés – (Rubrique/Inventaire)

(Ophys) Médecine – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Dossiers) Hyperactivité : une vraie maladie ! – Doctissimo Psychologie

Sources :

Doctissimo PsychologieGoogle FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-UnboundПсихологи на b17.ru – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipediaWikipédiaWiktionnaire

Comorbidité

Présence chez la même personne d’un ou plusieurs troubles associés à un autre trouble ; cooccurrence chez la même personne d’un trouble dû à la consommation d’une substance psychoactive et d’un autre trouble psychiatrique {OMS} ; un double diagnostic ou plusieurs diagnostics ; effet provoqué par ces troubles associés.

Anglais : Comorbidity

Les gens qui … vivent avec une maladie - lesgensqui.fr

Il apparaît plusieurs tableaux cliniques correspondant à différents troubles, ce qui ne signifie pas qu’il y ait effectivement plusieurs maladies.

Domaines : Médecine, psychiatrie, sémiologie psychiatrique


Cf. les fiches-clées :

Comorbidité du trouble bipolaire avec l’alcoolodépendance
Cooccurrence

Psychiatrie – (Rubrique)

Sémiologie psychiatrique – (Rubrique)
Substance psychoactive

Tableau clinique
Trouble
 – (Inventaire), psychiatrique – (Inventaire) – Troubles associés – (Rubrique/Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Comorbidité, somatique – Maladie – (Nosographie) – Médecine – (Rubrique) – Morbidité

Sources & Outils :

Futura Santé – Google FranceGoogle images – Google TraductionLES GENS QUI – OMS – QwantLe Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipédia – WordPress.com

Les troubles psychomoteurs

La sémiologie psychiatrique retient 11 catégories de troubles psychomoteurs.

Appelé aussi : Troubles de la psychomotricité
Anglais : Psychomotor disorders
CLASSEMENT DES TROUBLES PSYCHOMOTEURS - Différents troubles - 4.LES TROUBLES PSYCHOMOTEURS - Introduction aux troubles psychomoteurs - Philippe Scialom, psychologie de l'enfant et de l'adolescentExemples (principaux) : Les troubles cognitifs, troubles des apprentissages, troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité, troubles de la relation et de la communication, troubles de l’acquisition de la coordination (dyspraxies de développement), dysgraphies de développement, troubles de l’équilibre, troubles du schéma corporel ou de l’image du corps, troubles du tonus musculaire, troubles graphiques ou de la dominance latérale, troubles de l’organisation spatiale et temporelle, incapacités d’apprentissage non verbal, mouvements anormaux.

Domaines : Retard psychomoteur, troubles (des apprentissages, des fonctions cognitives, du comportement social).


Cf. les fiches-clées :

Acquisition – (Inventaire), de la coordination

Apprentissage – (Rubrique), non verbal : Incapacités d’apprentissage non verbal – Trouble de l’apprentissage – (Rubrique) – Troubles des apprentissages (inventaire)

L’attention – (Rubrique) : Trouble déficitaire de l’attention et hyperactivité / (avec ou sans) hyperactivité (TDAH) – (Rubrique) – Hyperactivité – (Rubrique/Inventaire)

Communication – (Rubrique) : Communiquer – (Rubrique) – Trouble de la communication – (Rubrique/Inventaire)
Communiquer – (Rubrique)

Comportement – (Rubrique/Inventaire)
Comportement social – (Rubrique) : Troubles du comportement social – (Inventaire)
Coordination – (Rubrique) : Acquisition de la coordination – Troubles de l’acquisition de la coordination – (Inventaire)

Développement – (Rubrique/Inventaire) : Dysgraphies de développement – (Inventaire) – Dyspraxies de développement – (Inventaire)
Dysgraphie – (Rubrique) : Dysgraphies de développement – (Inventaire)
Dyspraxie – (Rubrique) : Dyspraxies de développement – (Inventaire)

Équilibre – (Rubrique/Inventaire) : Les troubles de l’équilibre – (Inventaire)

Fonction cognitive – (Rubrique/Inventaire)
Les fonctions cognitives : Troubles des fonctions cognitives – (Inventaire)

Hyperactivité – (Rubrique/Inventaire)

Image du corps – (Rubrique) : Les troubles du schéma corporel – (Inventaire)
Incapacités d’apprentissage non verbal

Mouvement – (Rubrique/Inventaire), anormal – (Inventaire)
Organisation spatiale et temporelle – (Rubrique) : Les troubles de l’organisation spatiale et temporelle

Psychomoteur (adjectif)
Psychomotricité – (Rubrique)

Le relationnel – (Rubrique) : Trouble relationnel – (Rubrique/Inventaire)
Retard – (Rubrique/Inventaire), psychomoteur – (Rubrique)

Sémiologie psychiatrique – (Rubrique)
Tonus musculaire – (Rubrique) : Les troubles du tonus musculaire – (Inventaire)

Trouble, cognitif, de l’apprentissage – (Rubrique), de la communication – (Rubrique)
Trouble déficitaire de l’attention et hyperactivité / (avec ou sans) hyperactivité (TDAH) – (Rubrique)
Trouble psychomoteur – (Rubrique), relationnel – (Rubrique)

Les troubles – (Inventaire), cognitifs – (Inventaire), de l’acquisition de la coordination – (Inventaire), de l’équilibre – (Inventaire), de l’organisation spatiale et temporelle, de la communication (inventaire), de la relation et de la communication – (Inventaire), des apprentissages (inventaire), des fonctions cognitives – (Inventaire), du comportement social – (Inventaire), du schéma corporel – (Inventaire), du tonus musculaire – (Inventaire), graphiques ou de la dominance latérale, psychomoteurs (inventaire)relationnels (inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Muscle – (Inventaire) – Tonus musculaire – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Portails) Troubles psychomoteurs – CiSMeF

Sources & Outils :

CHU Hôpitaux de Rouen – CiSMeF – Google FranceGoogle Traductionguide-psycho.com – Le Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLooksForDiagnosis.com – Qwant – Philippe Scialom (psychologue, psychothérapeute) – Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées – WordPress.com

Trouble psychomoteur

Manifestations dans la sphère de la motricité de troubles psychiques sous-jacents.

Appelé aussi : (Le) Trouble psycho-moteur – Altération de la psychomotricité (CISMeF) – Trouble de la psychomotricité (MeSH)
Anglais : Psychomotor disorder

Le trouble psychomoteur - Institut de Formation en Psychomotricité - Université de Toulouse

Le trouble psychomoteur se manifeste à la fois dans la façon dont le sujet est engagé dans l’action et dans la relation avec autrui . Le trouble psychomoteur est un trouble neurodéveloppemental qui affectent l’adaptation de la personne dans sa dimension perceptivo-motrice . L’étiologie est plurifactorielle et transactionnelle, associant des facteurs génétiques, neurobiologiques, psychologiques et/ou psychosociaux qui agissent à différents niveaux de complémentarité et d’expression . Ce type de trouble est souvent situationnels et discrets, entravant en priorité les mécanismes d’adaptation, constituant une source de désagrément et de souffrance pour le sujet et son milieu social.

Analyse clinique :  Elle s’appuie sur une connaissance référentielle approfondie du développement normal . Elle nécessite des investigations spécifiques dont l’examen psychomoteur, pour appréhender les aspects qualitatifs et quantitatifs des perceptions, des représentations et des actions de la personne.

Rééducation psychomotrice : Elle se centre sur l’action de la personne . Il est de règle de considérer que les thérapies des troubles psychomoteurs sont multimodales . Les thérapies sont, d’une part, spécifiques, définies par un champ d’application stricte donc en rapport avec des indications précises et, d’autre part, agissent à des niveaux différents et donc sont complémentaires . Elle est adaptée à la nature du symptôme (on ne traite pas par les mêmes moyens une dyspraxie, une dysgraphie, un trouble de l’attention, un tic moteur, un trouble des communications non-verbales, etc.) . La mutimodalité peut ainsi comporter une thérapeutique chimique et une intervention psychothérapique, comme dans les tics ou dans le Trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité . Quand il existe des facteurs affectifs et sociaux associés, il convient d’y adjoindre une autre thérapie spécifique . La notion de thérapie à médiation corporelle, de ce fait, est un terme vague qui confond des niveaux divers d’intervention . Le corps a des dimensions cognitives, affectives, perceptives, motrices et communicatives dont l’intégration se fait à des organisations différentes . On peut considérer que les thérapies psychomotrices se situent selon un continuum à l’extrémité duquel on pourrait placer les psychothérapies verbales et à l’autre le biofeedback . A côté de l’aspect purement instrumental de la thérapie, portant sur la réorganisation du geste par exemple, les mécanismes cognitifs et affectifs sont également pris en compte et jouent un rôle important dans la recherche de l’amélioration symptomatique . Les contre indications ne peuvent par conséquent se définir de façon absolue, il n’y a que des indications mal posées . L’erreur la plus grossière résulte d’un réductionnisme qui affirme qu’il n’existe qu’une cause, ce qui n’a d’ailleurs aucun sens, et une thérapie passe-partout.

On distingue classiquement les pôles : Agitation psychomotrice – Ralentissement psychomoteur . D’autres troubles psychomoteurs caractérisent des pathologies spécifiques : l’état catatonique de la schizophrénie, les compulsions des troubles obsessionnels-compulsifs …

Caractéristiques : 1) Trouble perceptivo-moteur qui affecte les différentes fonctions d’exploration (aspects perceptifs), d’action (sur le milieu physique), de communication (notamment dans ses aspects non verbaux) et les manifestations émotionnelles, 2) il se manifeste par des signes neurologiques doux qui signent l’existence d’un dysfonctionnement cérébral a minima, 3) il est associé à un complexe psychopathologique, comportant des facteurs émotionnels pouvant aller jusqu’à un véritable trouble psychiatrique qui soulève la question des comorbidités, 4) il demande une analyse des différentes dimensions (biologique ou organique, écologique, intentionnelle ou téléologique) pour permettre la prise en compte de la pluralité étiologique (Albaret, 2001 ; Corraze, 1981, 1999, 2010).
Domaines :
 Psychomotricité, Schizophrénie, Troubles de l’expression
Familles : Agitation psychomotrice, Ralentissement psychomoteur


Cf. les fiches-clées :

Adaptation (de la personne) – (Rubrique) – Mécanismes d’adaptation
Action – (Rubrique/Inventaire), de la personne (du sujet)
Analyse clinique – (Rubrique) – Biofeedback – Comorbidité – Complexe psychopathologique
Dimension – (Inventaire), biologique, écologique, intentionnelle, organique, téléologique
Dysfonctionnement cérébral, à minima – État catatonique
Étiologie – (Rubrique), plurifactorielle, transactionnelle
Facteurs émotionnels, génétiques, neurobiologiques, psychologiques, psychosociaux
Fonction – (Rubrique/Inventaire), d’action – (Inventaire), d’exploration – (Inventaire), de communication – (Inventaire)
Geste (fonction cognitive) – (Rubrique/Inventaire) – Réorganisation du geste
Manifestation émotionnelle – (Rubrique/Inventaire)
Mécanisme – (Inventaire), affectifs – (Inventaire), cognitif – (Inventaire)
Motricité – (Rubrique)
Pathologie – (Rubrique) – (Inventaire)
Perception – (Rubrique/Inventaire) – Aspect perceptif – Aspects qualitatifs et quantitatifs des perceptions de la personne (du sujet) – Dimension perceptivo-motrice
Pluralité étiologique

Psychomoteur (adjectif) – Examen psychomoteur – Pôle Ralentissement psychomoteur – Ralentissement psychomoteur – (Rubrique)
(psychomotrice, adjectif) Agitation psychomotrice – Pôle Agitation psychomotrice – Rééducation psychomotrice (Rubrique) – Thérapies psychomotrices – (Inventaire)
Psychomotricité – 
(Rubrique)

Relation avec autrui – Représentation – (Rubrique) – Réductionnisme
Schizophrénie – (Rubrique/Inventaire) – État catatonique de la schizophrénie
Signe neurologique doux – (Inventaire)
Sous-jacent (adjectif) – Sphère de … (expression)
Symptôme – (Inventaire) – Amélioration symptomatique
Thérapie – (Inventaire) – Psychothérapie – (Inventaire), verbale – (Inventaire) – Thérapie à médiation corporelle – Thérapies multimodales – (Rubrique/Inventaire)

Trouble(Inventaire) – Manifestation d’un trouble – Trouble de l’expression – (Rubrique/Inventaire), discret – (Rubrique/Inventaire)du langage(Rubrique/Inventaire), neurodéveloppemental – (Rubrique/Inventaire)
Trouble obsessionnel compulsif (T.O.C.) – (Inventaire) – Compulsions d’un trouble obsessionnel-compulsif
Trouble perceptivo-moteur – (Rubrique/Inventaire), psychiatrique – (Inventaire), psychique – (Rubrique/Inventaire), psychique sous-jacent

Trouble psychomoteur (rubrique) – Thérapies des troubles psychomoteurs – (Inventaire) – Les troubles psychomoteurs – (Inventaire)

Trouble situationnel – (Rubrique/Inventaire)

(Ophys) Milieu physique – Motricité – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Fiche) Le trouble psychomoteur – Institut de Formation en Psychomotricité – Université de Toulouse
(Vidéo) Qu’est ce qu’un trouble psychomoteur ? – NotreFamille.com Santé (YouTube)

Sources :

CHU Hôpitaux de Rouen – CiSMeF – Google FranceGoogle TraductionInstitut de Formation en Psychomotricité – Le Lavoisier-UnboundMeSH – Notrefamille.com – NotreFamille.com Santé (youtube) – Psychoweb – QwantLe Robert-Dixel MobileUniversité de Toulouse III – Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées – YouTube

Trouble obsessionnel compulsif

Trouble du comportement associé à des angoisses.

Abréviation : T.O.C. – TOC
Appelé aussi : Trouble obsessionnel-compulsif, Névrose obsessionnelle
Anglais : Obsessive-compulsif trouble

TROUBLE OBSESSIONNEL COMPULSIF (TOC) Qu’est ce que c’est ? - LE FIGARO.fr santé

Les symptômes apparaissent généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte et peuvent devenir chroniques . Les Toc touchent aussi bien les femmes que les hommes . Le trouble obsessionnel compulsif se caractérise par des idées incoercibles qui vont parasiter la pensée . Pour faire barrage à ces obsessions, la victime se sent obligée de mettre en œuvre certains comportements, auxquels les psychiatres font référence comme des compulsions (le lavage compulsif des mains, la vérification des robinets coupés ou des portes verrouillées, etc.).

Origine : Ce terme est employé comme équivalent de la névrose obsessionnelle (en allemand Zwangsneurose) qui a été proposé par Freud en 1895 pour souligner le caractère de contrainte (Zwang) qui singularise les idées obsédantes et les rituels compulsifs . Cette nouvelle entité avait l’intérêt d’isoler un trouble psychologique précis au sein du groupe hétérogène des anciennes obsessions impulsives.

Traitements historiques : Le trouble obsessionnel compulsif, répondant classiquement mal à la psychothérapie psychanalytique, put être amélioré par de nouveaux types de traitements : D’une part, les thérapies cognitives et comportementales, qui visent surtout à diminuer l’intensité des rituels, D’autre part, la chimiothérapie antidépressive qui agit sur le trouble thymique souvent associé (antidépresseurs tricycliques, avec une posologie élevée, et antidépresseurs sérotoninergiques).

Classifications : 000929 (MedlinePlus), 300.3 (CIM-9), 33766 (DiseasesDB), article/287681 (eMedicine), D009771 (MeSH), F42 (CIM-10)

Domaines :
 Chimiothérapie antidépressive, Médecine, Obsessions impulsives (daté), Psychiatrie, Psychothérapie psychanalytique (inapproprié), Thérapies cognitives et comportementales
Famille :
Troubles anxieux, du comportement


Cf. les fiches-clées :

Adolescence – (Rubrique) – Angoisse – (Rubrique) – Chimiothérapie antidépressive – Comportement – (Rubrique/Inventaire)
Compulsif (adjectif) – Compulsion
Chronique (adjectif) – Début de l’âge adulte
Idées incoercibles, obsédantes
Névrose – (Rubrique) – (Inventaire), obsessionnelle
Obsessionnel (adjectif) – Obsession – (Rubrique/Inventaire), impulsive
Pensée – (Rubrique) – Psychiatrie – (Rubrique) – Psychothérapie psychanalytique
Rituel compulsif – Intensité d’un rituel
Symptôme – (Inventaire), chronique
Thérapies cognitives et comportementales – (Inventaire)
TOC (abréviations)

Trouble – (Inventaire)anxieux – (Inventaire), comportemental / du comportement – (Rubrique/Inventaire), obsessif, obsessionnel compulsif (inventaire), thymique

(Chercheurs) Freud (1895)

(Ophys) Médecine – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Dossiers) Qu’est ce que c’est ? – Le Figaro Santé

Sources :

Dr Rachel Bocher (psychiatre – Nantes) – CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – DiseasesDB – eMedicine (Medscape) – LE FIGARO.fr – santé – Fondation des maladies mentales (Canada) – Futura-sciences – Google France – Le Lavoisier-UnboundMedlinePlus – MeSH – Qwant – Le Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipédiaWiktionnaire

Troubles du langage et des apprentissages

Il concernent les personnes qui parlent peu ou mal, ont des difficultés pour réaliser des gestes simples, sont intelligents mais semblent mal comprendre ou mal entendre, ont de la peine à lire et à écrire, font des gestes et des mimiques à défaut du mot correspondant, sont lents et ont une scolarisation difficile, ont du mal à soutenir l’attention ou dont le comportement peut poser problème.

Anglais : Language disorders / impairments

Centres de Référence pour le diagnostic des troubles du langage et des apprentissages - Psycho Pédagogie - Victor de Almeida, Psychologue

Classifications : 315.3 (ICD-9-CM), D007806 (MeSH), F80 (ICD-10)
Exemples :
 Dyscalculie, dysgraphie, dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyspraxie, TDAH (Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité)

Domaines : Apprentissage, langage, troubles


Cf. les fiches-clées :

Apprentissage – (Rubrique)

Comportement – (Rubrique/Inventaire)
Compréhension – (Rubrique)

Les Dys – (Rubrique/Inventaire)
Dyscalculie – (Rubrique) – Dysgraphie – (Rubrique) – Dyslexie – (Rubrique) – Dysorthographie – (Rubrique) – Dysphasie – (Rubrique) – Dyspraxie – (Rubrique)

Écriture – (Rubrique) – Écrire
Geste (fonction cognitive) – (Inventaire), simple – (Rubrique/Inventaire)
Intelligence – (Rubrique/Inventaire)

Langage – (Rubrique)

Lecture – (Rubrique)
Lire

Trouble – (Inventaire), d’apprentissage(Rubrique)(Inventaire), déficitaire de l’attention et hyperactivité / (avec ou sans) hyperactivité (TDAH) – (Rubrique)du langage – (Rubrique/Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Portails) Catégorie Troubles du langage – Wiktionnaire

Sources & Outils :

Victor de Almeida – CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundMeSH – QwantLe Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Trouble du langage

Parler, communiquer, nécessite de produire de l’information en la structurant, de sorte qu’elle soit compréhensible dans sa forme, autant que dans sa signification . Un trouble du langage peut toucher ces deux plans, on oppose donc un trouble qui touche la dynamique du discours à un autre qui touche son contenu.

Appelé aussi : Trouble langagier ?
Anglais : Language disorder / impairment

Retard et trouble de langage - Arsenault associés, Clinique d’orthophonie

Un trouble du langage est marqué par la réduction de toute communication verbale (mutisme) ou de la fluidité du langage (défaut de spontanéité et d’initiative verbale, phrases spontanées brèves et rares), manque du mot avec pourtant un stock lexical intact après stimulation, persévérations (le mot est répété et parasite la phrase suivante) dans le langage oral ou écrit, le malade répète parfois en écho la question de l’examinateur (écholalie).

Exemples : Bégaiement, difficulté articulatoire, dyslexie, retard du langage

Classifications : 315.3 (ICD-9-CM), D007806 (MeSH), F80 (ICD-10)
Famille :
Troubles de l’expression, trouble du langage et des apprentissages


Cf. les fiches-clées :

Articulation – (Rubrique) – Difficulté articulatoire – (Rubrique)
Bégaiement – (Rubrique)
Communication – (Rubrique) – Communiquer – (Rubrique)
Dyslexie – (Rubrique) – Les Dys – (Inventaire)
Écholalie – (Rubrique)
Langage – (Rubrique) – Acquisition du langage – (Rubrique)
Mutisme – (Rubrique) – Orthophonie – (Rubrique)
Parole – (Rubrique) – Débit de la parole – Parler – (Rubrique)

Trouble – (Inventaire), de l’expression – (Rubrique/Inventaire)
Trouble du langage (rubrique) – (inventaire) – Retard du langage – (Rubrique) – Les troubles du langage et des apprentissages
Trouble psychomoteur – (Rubrique/Inventaire)
Troubles du langage et des apprentissages – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

Dr Ben Amor Sana – Arsenault & associés – Doctissimo – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Thibauld Martinez – Psychoweb – QwantLe Robert-Dixel MobileSlidePlayer – WikipediaWikipédiaWiktionnaire

Trouble déficitaire de l’attention, hyperactivité

Trouble avec ou sans hyperactivité, apparaissant dans l’enfance, caractérisé par une hyperactivité motrice avec instabilité et impulsivité, accompagnée d’un déficit attentionnel et d’une distractibilité, retentissant sur le fonctionnement scolaire et la vie familiale.

Abréviation : TDAH – TDA/H – ADHD (anglais)
Appelé aussi : Trouble de/du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité – Déficit de l’attention avec hyperactivité
Anglais : Attention-deficit hyperactivity disorder

Le rôle des neurotransmetteurs dans le TDAH - MediPedia

Mesures thérapeutiques (approche médicale) : Prescription du méthylphénidate.
Régions cérébrales : Lobe frontal, neurotransmetteurs

Classifications : 001551 (MedlinePlus) – 143465 (OMIM) – 314.00, 314.01 (CIM-9) – 6158 (DiseasesDB) – Attention deficit hyperactivity disoder (Patient UK) – D001289 (MeSH) – F90 (CIM-10) – med/3103 (eMedicine) – ped/177 (eMedicine)

Domaines : Déficits (attentionnel), hyperactivité, troubles


Cf. les fiches-clées :

L’attention – (Rubrique)
Attentionnel (adjectif) – Deficit attentionnel

Clinique d’évaluation et réadaptation cognitive de Laval (CERC)

Deficit attentionnel / d’attention
Distractibilité – (Rubrique)

Fonctionnement scolaire – (Rubrique)
Hyperactivité/Impulsivité – (Rubrique), motrice

Impulsivité
Inattention
Instabilité

Lobe – (Rubrique/Inventaire)frontal (A) – (Rubrique/Inventaire)
Méthylphénidate

Neuropsychologie – (Rubrique), pédiatrique – (Rubrique)
Neurotransmetteur – (Inventaire)

PANDA (associations, québec)

Trouble, de l’attention, déficitaire de l’attention, hyperactivité (rubrique)
Les troubles – (Inventaire), de l’attention (inventaire), de l’enfance – (Inventaire)

Vie familiale – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes/Enseignants/Vulgarisateurs :

Danie Beaulieu (2010) – Stacey Bélanger (2008) – Benoît Hammarrenger, Ph.D. (neuropsychologue, diplômé de l’université de montréal, fondateur de la clinique d’évaluation et réadaptation cognitive de laval et de la clinique de montréal – 2003, 2012)(Rubrique) – Suzanne Lavigueur (2009) – Neuropsychologue – (Rubrique)(Inventaire), pédiatrique – (Rubrique)(Inventaire) – Annick Vincent (2010)

Documentation (liens externes) :

(Portails) PANDA (québec) – Institut des troubles d’apprentissage –
(portails – EN) Ldac-taac.ca –
(Articles) TDAH – AQNP –
(Fiches) Page Wikipedia
(Dossiers) Le TDAH: un trouble réel – MediPedia
(Symptômes) Principaux symptômes du TDAH chez l’enfant – MediPedia

Sources & Outils :

AQNP – CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – DiseasesDB – DSM-5 – eMedicine (Medscape) – Institut des troubles d’apprentissage – Ldac-taac.ca – Le Lavoisier-Unbound – MediPedia – MedlinePlus – MeSH – OMIM – PANDA – Patient UK – Qwant – Safari – WikipediaWikipédia – WordPress.com

Hippocampe

Structure paire formée par la circonvolution de l’hippocampe dans la corne temporale ; Cinquième circonvolution temporale.

Du latin hippocampus, du grec, de hippo-, hippos (cheval), et -campe, kampos (poisson courbe), de kampê (courbure).
Prononciation (phonétique) : ipɔkɑ̃p

Abréviation : H – H. – Hipp
Appelé aussi : Hippocampus (PNA) – Cinquième circonvolution temporale – Corne d’Ammon (également sous-structure) – Hippocampe ventral
Anglais : Hippocampus – Hippocampal gyrus

Hippocampe en transparence dans un cerveau. Source : Paul Thompson - My Science WorkDes ondes cérébrales inconnues détectées dans le cerveau - Le Journal de la science - Crédits : Life Science Databases(LSDB)

Hippocampus - TPE Emotions – Wikipedia

Il se situe dans le lobe temporal médian, sous la surface du cortex, au-dessus de la cinquième circonvolution (replis du cortex) temporale T5 . Comme le cortex avec lequel il est en étroite relation, c’est une structure paire, présente de manière symétrique dans chaque hémisphère, dont les deux parties sont reliées entre elles par la commissure hippocampique du corps calleux localisée dans le trigone (fornix) . Il se compose de trois sous-structures : le subiculum, la corne d’Ammon (composée des aires CA1, CA2 et CA3) et le gyrus denté . Il est également le prolongement du trigone et les amygdales (noyau amygdalien) sont à ses extrémités . L’hippocampe s’unit dans sa partie interne avec la fimbria et le corps godronné.

Hippocampe et aires associées - Pancrat - Wikibooks
T5 = hippocampe et gyrus parahippocampique

Neurosciences/La formation hippocampique et le lobe temporal - Wikibooks

Il joue un rôle central dans la mémoire et la navigation spatiale ; l’inhibition du comportement, de l’attention, de la mémoire spatiale et de la navigation . L’hippocampe est la porte d’entrée du circuit de Papez

Les différents types de neurones de l’hippocampe sont très bien organisés, principalement sous forme de strates distinctes (c’est pourquoi, il est fréquemment utilisé comme système modèle pour étudier la neurophysiologie) . Une des formes de la plasticité neuronale, connue sous le nom de LTP (potentialisation à long terme), a été découverte et est très bien caractérisée dans cette structure . La LTP est notamment reconnue pour être un des mécanismes principaux utilisés par le cerveau pour stocker les souvenirs.

L’hippocampe est, avec la zone sous-ventriculaire, une des seules structures cérébrales à présenter une activité de neurogenèse chez l’individu adulte . Cette production de nouveaux neurones fonctionnels a lieu dans le gyrus dentelé durant toute la vie de l’individu . Au contraire de la zone sous-ventriculaire, qui produit des neurones pour le bulbe olfactif, les neurones générés sont destinés à rester dans le gyrus dentelé.

Atteintes : L’hippocampe est une des premières structures atteintes dans la maladie d’Alzheimer, ce qui explique les problèmes de mémoire et de désorientation (qui caractérisent l’apparition de cette pathologie neurodégénérative) . L’hypoxie (la privation d’oxygène) . Les personnes subissant de graves dommages à l’hippocampe sont susceptibles de souffrir de différents types d’amnésie.

Aires : CA1, CA2, CA3
Cortex : frontal droit et gauche
Lobes : temporal médian
Régions : Cerveau basal
Sous-couches : Corne d’Ammon, gyrus denté, subiculum 
Systèmes :
 limbique

Classifications : 275020 (FMA) – A14.1.09.321 (TA) – h_12/12422843 (Dorlands/Elsevier) – hier-164 (NeuroNames) – Hippocampus (NeuroLex ID, MeSH)

Domaines : Anatomie locale, biologie, médecine, neurophysiologie


Les fiches-clées :

Aire (cérébrale) – (Inventaire), CA1, CA2, CA3
Amnésie – (Rubrique/Inventaire)
Amygdale(s) (noyau amygdalien) – (Rubrique/Inventaire)
Anatomie locale – (Rubrique)
L’attention – (Rubrique)

Bulbe – (Inventaire), olfactif – (Rubrique)

Circonvolution (cérébrale) – (Inventaire) de l’hippocampe (T5) – (Rubrique), de l’hippocampe VS gyrus parahippocampique – Cinquième circonvolution temporale (T5) – (Rubrique)

Circuit – (Inventaire), Circuit de Papez – (Rubrique)
Commissure – (Inventaire), hippocampique du corps calleux – (Rubrique)
Comportement – (Rubrique/Inventaire)
Corne – (Inventaire), d’Ammon – (Rubrique), temporale – (Rubrique)
Corps – (Inventaire), calleux (C.C.) – (Rubrique), godronné – (Rubrique)

Cortex – (Rubrique/Inventaire), entorhinal (EC) – (Rubrique), frontal droit – (Rubrique), frontal gauche – (Rubrique), frontaux – (Rubrique/Inventaire), parahippocampique – (Rubrique), périrhinal – (Rubrique) – Replis du cortex – Sous la surface du cortex

Désorientation – (Rubrique/Inventaire) : Problème de désorientation – (Inventaire)

Encéphalite – (Inventaire)
Épilepsie – (Rubrique/Inventaire), du lobe temporal

Fimbria de l’hippocampe – (Rubrique)
Gyrus – (Inventaire), denté (DG) – (Rubrique)

HIP (abréviation)
Hippo- (préfixe) : Hippocampal (anglais)

Hippocampe (rubrique)

Hippocampique (adjectif – HIPP.) : Commissure hippocampique (Trigone) – Gyrus para-hippocampique (GPH) – (Rubrique) – Parahippocampique (adjectif)

Hypoxie – (Rubrique)

Inhibition – (Rubrique/Inventaire), de l’attention – (Rubrique), de la mémoire spatiale – (Rubrique), de la navigation (spatiale)(Rubrique), du comportement – (Rubrique)

Lésion (cérébrale) – (Rubrique/Inventaire)
Lésions au niveau de l’hippocampe

Lobe – (Rubrique) – (Inventaire), temporal – (Rubrique/Inventaire), temporal médian – (Rubrique)

Maladie d’Alzheimer – (Rubrique)
Mémoire – (Rubrique/Inventaire), spatiale – (Rubrique) : Problème de mémoire – (Rubrique/Inventaire)

Navigation (spatiale) – (Rubrique)

Neurogenèse – (Rubrique) : Activité de neurogenèse
Neurone – (Rubrique) – (Inventaire), fonctionnel
Neurones de l’hippocampe – (Rubrique)
Neurophysiologie – (Rubrique)

Orientation (spatiale) – (Rubrique)

Pathologie neurodégénérative – (Inventaire)
Plasticité neuronale – (Rubrique)
Potentialisation à long terme (LTP) – (Rubrique)

Scissure – (Rubrique/Inventaire), rhinale – (Rubrique)
Souvenir – (Rubrique)
Structure paire – (Inventaire)
Subiculum (Sub)(Rubrique)
Système – (Inventaire), limbique – (Rubrique), modèle – (Inventaire)

Trigone (fornix, F.) – (Rubrique) – Uncus (de l’hippocampe) – (Rubrique)
Zone (cérébrale) – (Inventaire), sous-ventriculaire – (Rubrique)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Alois Alzheimer (médecin allemand – 1906) – (Rubrique) : Maladie d’Alzheimer – (Rubrique)
… Ammon (?)

Ailleurs dans le site :

(accueil du site – Géométrie) Courbe – Géométrie (rubrique) – Géométrique (adjectif) – Glossaire géométrique (rubrique)
(Ophys) Alois Alzheimer (médecin allemand)(Rubrique) : Maladie d’Alzheimer – (Rubrique) – Biologie – (Rubrique / Inventaire) – Hippocampe – Inhibition fonctionnelle – Jambe (membre) – (Rubrique) – Les jambes – (Région, rubrique) – (Rubrique) – Médecine – (Rubrique) – Petit hippocampe (Ergot de Morand)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources & Outils :

Anatomie – Le Cerveau (Boutillier/Outrequin) – ELSEVIER / DORLANDS – FMA – Google FranceGoogle TraductionLe Journal de la science – Le Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – MeSH – My Science Work – NeuroLex – NeuroNames – Pancrat (wikimedia commons) – QwantNicolas Revoy (le journal de la science) – TA – TA98 (terminologia anatomica / pna) – Paul Thompson – TPE Emotions – Wikilivres (Wikibooks FR) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédia – WordPress.com

Les troubles bipolaires

Il en existe trois types : Trouble bipolaire de type I (présence d’un ou plusieurs épisodes maniaques), de type II (épisodes dépressifs majeurs récurrents avec au moins un épisode hypomaniaque), de type III (sujets ne présentant que des épisodes maniaques ou hypomaniaques induits par des traitements anti-dépresseurs ; ou  bien ceux ne présentant que des épisodes dépressifs mais associés à des antécédents familiaux de trouble bipolaire).

Abréviation : Type I, II, III
Anglais : Bipolar disorders

Classification des troubles bipolaires - troubles-bipolaires.com

Le concept de trouble unipolaire, auquel on l’opposait antérieurement, est de moins en moins usité.

Troubles associés : Cognitifs, comportementaux, de l’état physique, de la pensée, des actes, du sommeil, émotionnels – hyper réactivité émotionnelle


Cf. les fiches-clées :

Hyper réactivité émotionnelle – (Rubrique)

Trouble – (Inventaire)
Trouble bipolaire – (Rubrique), de type I – (Rubrique), de type II – (Rubrique), de type III – (Rubrique) – Les troubles bipolaires (inventaire)
Trouble cognitif – (Inventaire), comportemental – (Rubrique/Inventaire), de l’état physique, de la pensée – (Rubrique/Inventaire), des actes, du sommeil – (Rubrique/Inventaire), émotionnel – (Inventaire), unipolaire – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Dossiers) Formes de la maladie bipolaire – Troubles bipolaires

Sources :

Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundQwant – Troubles bipolaires – WikipediaWikipédia

Trouble bipolaire

Se caractérise par une alternance de phases dépressives et de phases d’exaltation (maniaques) qui vont entraîner des troubles importants au niveau de la pensée, des actes, des émotions, du comportement et de l’état physique.

Abréviation : PMD (désuet) – MMD (désuet)
Appelé aussi : Trouble maniaco-dépressif – Maladie, Psychose maniaco-dépressive (expressions désuètes) – Maladie bipolaire
Anglais : Bipolar disorder

Trouble bipolaire - futura-sciences.com

Ces épisodes sont entrecoupés de périodes pendant lesquelles on peut observer, chez certaines personnes, la persistance de certains troubles : difficultés de sommeil, hyper réactivité émotionnelle, troubles cognitifs, etc.

On observe, la plupart du temps, une désinsertion socioprofessionnelle et familiale, une grande souffrance psychologique qui s’accompagne de risques de suicide et des comportements à risque (alcoolisme, abus toxiques, etc.) . Par ailleurs, les personnes atteintes de troubles bipolaires présentent des risques élevés de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’obésité, de syndrome métabolique, non ou insuffisamment pris en charge . Le coût est considérable en termes de souffrance pour le patient et son entourage, en termes de dépenses de santé et de réhabilitation sociale.

Le concept de trouble unipolaire, auquel on l’opposait antérieurement, est de moins en moins usité.

Chiffres indicatifs : 6 ème cause de handicap, les troubles bipolaires affectent environ 1,5% de la population pour les formes les plus sévères (près de 5% si l’on considère les maladies apparentées) . On compte 8 à 10 ans entre le début des troubles et le diagnostic, ce qui a des conséquences irréversibles (sans changements épigénétiques de fond) ; 20% des patients bipolaires non traités décèdent par suicide.

Classifications : 000926 (MedlinePlus) – 001528 (MedlinePlus) – 125480 (OMIM) – 296.0, 296.1, 296.4, 296.5, 296.6, 296.7, 296.8 (CIM-9) – 309200 (OMIM) – 7812 (DiseasesDB) – Bipolar disorder (Patient UK) – D001714 (MeSH) – F31 (CIM-10) – med/229 (eMedicine)

Famille :
Troubles de l’humeur 
Phases :
Dépressive, exaltation, maniaque 
Recherche :
 L’interaction de différents facteurs à la fois génétiques/épigénétique, biologiques et environnementaux pourrait être à l’origine des troubles bipolaires et des pathologies qui leur sont associées.
Traitements (conventionnels) : Thérapeutiques médicamenteuses (en période de crise mais aussi en prévention) et sur des thérapeutiques non médicamenteuses comme la psychoéducation, qui diminue de 50% les rechutes et les ré-hospitalisations.
Troubles associés :
Cognitifs, comportementaux, de l’état physique, de la pensée, des actes, du sommeil, émotionnels – hyper réactivité émotionnelle, hypomanie


Cf. les fiches-clées :

Bipolaire (adjectif) – Bipolaire (individu)

Comportement – (Rubrique/Inventaire), à risque – (Inventaire)  Dépression – (Rubrique)
Désinsertion, familiale, socioprofessionnelle
Épisode
Humeur – (Rubrique)
Hyper réactivité émotionnelle – (Rubrique) – Hypomanie – (Rubrique)

Pensée – (Rubrique) – Période
Phase (psychologie)(Inventaire), d’exaltation (maniaque), dépressive – (Rubrique/Inventaire), maniaque – (Rubrique/Inventaire)
Psychoéducation – Réhabilitation sociale – (Rubrique)
Souffrance, psychologique – (Rubrique)
Suicide – (Rubrique) – Risques de suicide
Thérapeutique médicamenteuse – (Rubrique)

Trouble – (Inventaire)
Trouble bipolaire (rubrique), de type I – (Rubrique), de type II – (Rubrique), de type III (?) – Les troubles bipolaires – (Inventaire)
Trouble cognitif – (Inventaire), comportemental – (Rubrique/Inventaire), de l’état physique, de l’humeur – (Inventaire), de la pensée – (Rubrique/Inventaire), des actes, du sommeil – (Rubrique/Inventaire), émotionnel – (Inventaire), unipolaire – (Rubrique)

(Ophys) Diabète – (Rubrique / Inventaire) – Maladie – (Inventaire),  cardiovasculaire – (Inventaire) – Obésité – (Rubrique) – Syndrome métabolique

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Actualités) Dernières actualités concernant les troubles bipolaires – Troubles bipolaires
(Articles) Trouble bipolaire – Futura Santé

Sources :

CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – DiseasesDB – eMedicine (Medscape) – FondaMental (fondation) – Futura Santé – Google FranceLe Lavoisier-UnboundMedlinePlus – MeSH – OMIM – Patient UK – QwantTroubles bipolaires – WikipediaWikipédia

Les troubles anxieux

Psychologiques et neurologiques, ils prennent plusieurs formes de peur et d’anxiété anormales ou pathologiques ; et sont classés en deux groupes : symptômes continus ou épisodiques.

Anglais : Anxiety disorders

Exemples : Angoisse, anxiété forte, crises de panique, troubles obsessionnels compulsifs


Cf. les fiches-clées :

Angoisse – (Rubrique)
Anxiété – (Rubrique), anormale, forte – (Rubrique), pathologique
Crise – (Inventaire), de panique – (Rubrique)
Dépression – (Rubrique)
Symptôme – (Inventaire), continu, épisodique

Trouble – (Inventaire)
Trouble anxieux – Les troubles anxieux (inventaire)
Trouble neurologique – (Inventaire), obsessionnel compulsif (T.O.C.) – (Inventaire), psychiatrique sévère, psychologique – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Sources :

Google FranceGoogle TraductionQwantWikimedia CommonsWikipediaWikipédia

Trouble anxieux

Trouble psychologique et/ou neurologique ; catégorie de troubles représentant plusieurs formes de peur et d’anxiété anormales ou pathologiques.

Anglais : Anxiety disorder

The Scream - Edvard Munch - WebMuseum at ibiblio - Cinzing - Wikimedia Commons

Un individu souffrant de ce type de troubles n’est pas un malade mental et son trouble peut être guéri entièrement . L’anxiété elle-même n’est pas en soi pathologique, mais elle peut devenir un trouble anxieux lorsque cette émotion devient envahissante et qu’elle entraîne de manière permanente ou discontinue une souffrance significative à l’individu . Personne n’est à l’abri de ces problèmes.

Une anxiété intense peut être présente pour ceux qui ont des troubles psychiatriques sévères : dont la dépression, elle est ou peut être alors associée à d’autres pathologies.

Classifications : 300 (CIM-9, ICD-9-CM) – 787 (DiseasesDB) – D001008 (MeSH) – F40, F41, F42 (CIM-10, ICD-10) – med/152 (eMedicine)
Exemples :
 Angoisse, anxiété forte, crises de panique, troubles obsessionnels compulsifs
Sous-groupes : Symptômes continus, épisodiques
Traitements (conventionnels) : Antidépresseur


Cf. les fiches-clées :

Angoisse – (Rubrique) – Antidépresseur – (Rubrique)
Anxiété – (Rubrique), anormale, forte – (Rubrique), intense, pathologique
Crise – (Inventaire), de panique – (Rubrique)
Dépression – (Rubrique) – Émotion – (Rubrique), envahissante – Malade mental
Pathologie – (Rubrique) – (Inventaire) – Pathologique (adjectif)
Peur – (Rubrique/Inventaire)
Symptôme – (Inventaire), continu, épisodique

Trouble – (Inventaire)
Les troubles anxieux – (Inventaire)
Trouble neurologique – (Inventaire), obsessionnel compulsif (T.O.C.) – (Inventaire), psychiatrique sévère, psychologique – (Inventaire)

(Chercheurs) Geddes (2005) – Gelder (2005) – Mayou (2005)

(Ophys) Malade

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – Cinzing (wikimedia commons) – DiseasesDB – eMedicine (Medscape) – Google France – Le Lavoisier-UnboundMeSH – Edvard Munch – QwantWikimedia CommonsWikipediaWikipédia

Tumeur cérébrale

Masse de cellules anormales se multipliant dans le cerveau de façon incontrôlée ; bénigne ou maligne, elle se développe dans le parenchyme cérébral.

Appelé aussi : Cancer du cerveau – Tumeur au/du cerveau, intracrânienne
Anglais : Brain tumor

Tumeurs cerebrales, Définition - DIAGNOSTIC DES TUMEURS CEREBRAL - via canalblog.com - e-monsite.com

Survient par le développement anormal et anarchique de divisions cellulaires, à partir soit d’une cellule du cerveau lui-même, soit d’une cellule métastasique exportée d’un cancer situé dans une autre partie du corps.

Classifications : 000768 (MedlinePlus) – 007222 (MedlinePlus) – 191 (ICD-9-CM – CIM-9) – 225.0 (ICD-9-CM – CIM-9) – 30781 (DiseasesDB) – 603956 (OMIM) – C71 (CIM-10) – D001932 (MeSH) – D33 (ICD-10) – D33.0, D33.2 (CIM-10) – D71 (ICD-10) – emerg/334 (eMedicine)
Domaines :
Atteintes cérébrales
Symptômes (associés) : Maux de tête persistants et intenses, accompagnés de nausées et de troubles de la vision


Cf. les fiches-clées :

Cellule cérébrale, nerveuse – Masse cellulaire
Médulloblastome – Néoplasme – Parenchyme cérébral
Symptôme – (Inventaire) – Symptômes associés
Tumeur bénigne, infantile, intracrânienne (de l’adulte), maligne, métastatique, primaire, secondaire, vraie – Tumeurs (rubrique/inventaire)

(Ophys) Cancer – (Inventaire) – Cellule – (Inventaire), anormale, métastatique – Division cellulaire – Symptôme – (Inventaire) – Tumeur – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Tumeur du cerveau – Page Wikipedia

(Dossiers) Les tumeurs cérébrales (tumeurs intracrâniennes de l’adulte) – Doctissimo Santé – Une tumeur cérébrale (cancer du cerveau) – PASSEPORTSANTÉ.NET

Sources :

CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – DIAGNOSTIC DES TUMEURS CEREBRAL – DiseasesDB – Doctissimo Santé – eMedicine (Medscape) – Google FranceMedlinePlus – MeSH – OMIM – PASSEPORTSANTÉ.NET – Pharmabolix – Qwant – WikipediaWikipédia

Hémianopsie

Perte d’une moitié du champ visuel normal (des deux yeux) ; impossibilité de réagir, s’orienter, rendre compte de stimuli présentés dans l’hémiespace controlatéral à la lésion hémisphérique.

Du grec hêmi et opsis (vision).

Abréviation : H.
Appelé aussi : Hémiopie – Hémianopie
Anglais : Hemianopsia – Hemianopia (decreased vision or blindness, anopsia, in half the visual field, usually on one side of the vertical midline).

Hémianopsie - Google Images

Perte tantôt en haut ou en bas seulement (hémiopie horizontale), tantôt à droite ou à gauche seulement (hémiopie verticale) . Elle implique obligatoirement une altération des voies optiques (nerfs optiques, chiasma ou voies optiques rétrochiasmatiques) . Une hémianopsie peut être associée, ou non, à des négligences visuo-spatiales.

Le traitement et la recherche ordonnée des informations visuelles n’est plus possible du côté opposé à celui de la lésion . On observe que dans la plupart des cas, il s’agit de conséquences de lésions hémisphériques droites . Pour ces personnes, ce qui se trouve à leur gauche n’existe plus ou n’est plus pris en compte (Ils ne voient ou ne font attention, par exemple, qu’à la partie droite d’une publicité placée devant eux, ne mangent que ce qui est dans la moitié droite de leur assiette, ont tendance à ne lire que la partie droite d’un texte et ont, par conséquent, des difficultés de retour à la ligne) . Pour eux, une rééducation est nécessaire, fondée sur deux principes . Les amener à prendre conscience de cette hémi-négligence parfois ignorée et d’autre part les habituer à suppléer consciemment à leur trouble, par exemple grâce à une verbalisation répétée de la consigne : Regardez à gauche ! (autant de fois qu’il faut au début de la rééducation, de façon à amener le sujet à y parvenir sans renforcement).

Classifications : D006423 (MeSH) – H53.4 (ICD-10)
Familles :
 Troubles du champ visuel

Domaines : Hémianopsies, troubles


Cf. les fiches-clées :

Champ visuel – (Rubrique), normal – Moitié du champ visuel – (Rubrique)
Chiasma

Hémiespace, controlatéral (à la lésion hémisphérique)
Hémianopie – (Rubrique)

Hémianopsie – (Rubrique/Inventaire), absolue (droite), altitudinale, binasale, bitemporale, congruente, en quadrant, en scotome, en secteur, hétéronyme, homonyme, incomplète, incongruente, latérale homonyme, relative – (Rubrique)

Hémianopsique (adjectif) – Scotome hémianopsique
Hémiopie – (Rubrique/Inventaire), horizontale, verticale
Hémisphérique (adjectif) – Information visuelle – (Rubrique/Inventaire)

Lésion (cérébrale) – (Rubrique/Inventaire), bitemporale, hémisphérique – (Rubrique), hémisphérique droite – Côté opposé à celui de la lésion
Négligence – (Inventaire), visuo-spatiale – (Rubrique)
Rééducation – Renforcement
Stimuli (pluriel de stimulus)

Trouble, du champ visuel, neurovisuel – (Rubrique)
Les troubles – (Inventaire), du champ visuel (inventaire)

Voies optiques – (Rubrique), rétrochiasmatiques – (Rubrique) – Altération des voies optiques

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Nerf optique – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers) Hémianopsie – vulgaris MÉDICAL

Sources & Outils :

e-monsite – Pierre G. (multimania.com) – Google FranceGoogle images – Google TraductionCIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – Le Lavoisier-UnboundMeSH – Multimania.com – PROPOS D’UN OCTOGÉNAIRE (e-monsite.com) – Le Robert-Dixel MobileQwant – Terminologie de neuropsychologie et de neurologie du comportement (les éditions de la chenelière) – Université Rennes 1 – vulgaris MÉDICAL – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com  WordPress.com (appli ios)

Syndrome frontal

Syndrome neurologique résultant de lésions du lobe frontal.

Anglais : Frontal lobe disorder

Le TDAH: un dysfonctionnement cérébral - MediPedia
Les lésions peuvent être causées par divers troubles (AVC, tumeur, traumatisme) . Comme les lobes frontaux interviennent dans les fonctions exécutives, ce syndrome s’exprime par des troubles cognitifs . Le syndrome frontal est diagnostiqué grâce à divers tests neuropsychologiques . Même si d’autres maladies engendrent des troubles des fonctions exécutives, le syndrome frontal s’en distingue de par une plus grande amplitude et variabilité des déficits exécutifs.

Classifications : article/1135866 (eMedicine) – F07 (ICD-10) – F07.0 (CIM-10)
Diagnostique :
 Tests neuropsychologiques 
Domaines :
 Neurologie, neuropsychologie, psychiatrie
Familles : Fonctions exécutives, troubles cognitifs
Fonctions : Exécutives
Régions : Lobe frontal
Troubles : AVC, déficits exécutifs, traumatisme, troubles (cognitifs, comportementaux, de l’activité motrice, de l’attention, du langage, du jugement, du raisonnement, intellectuels, mnésiques), tumeur


Cf. les fiches-clées :

Accident vasculaire cérébral (AVC) – (Rubrique) – L’attention – (Rubrique) – Comportement – (Rubrique/Inventaire)
Déficit – (Rubrique/Inventaire), exécutif – (Inventaire) – Amplitude et variabilité des déficits exécutifs
Fonction executive – (Rubrique/Inventaire) – Intellectuel (adjectif) – Jugement – (Rubrique) – Langage – (Rubrique)
Lésion (cérébrale) – (Rubrique/Inventaire), du lobe frontal – (Rubrique)
Lobe – (Rubrique) – (Inventaire), frontal – (Rubrique/Inventaire) – Les lobes frontaux – (Rubrique/Inventaire)
Mémoire – (Rubrique) – Mnésique (adjectif) – Neurologie – (Rubrique)
Neuropsychologie – (Rubrique) – Test neuropsychologique – (Inventaire)
Psychiatrie – (Rubrique) – Raisonnement – (Rubrique)

Syndrome – (Inventaire)frontal (rubrique), neurologique (Inventaire)

Trouble – (Inventaire), causant des lésions / lésionnel – (Rubrique/Inventaire), cognitif – (Inventaire), comportemental (du comportement) – (Rubrique/Inventaire), de l’attention – (Inventaire), de la régulation de l’activité motrice – (Rubrique/Inventaire), du jugement – (Rubrique/Inventaire), du langage – (Rubrique), du raisonnement (Rubrique/Inventaire), intellectuel – (Rubrique/Inventaire), mnésique – (Rubrique/Inventaire)
Tumeur – (Rubrique/Inventaire)

(Ophys) Activité motrice – Syndrome – (Inventaire) – Trouble (physique/physiologique) – (Inventaire) – Tumeur – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – eMedicine (Medscape) – Google FranceGoogle TraductionMediPedia – QwantWikipediaWikipédia

Gnosie

Perception, connaissance élémentaire . Du grec gnose, de gnôsis (connaissance), de gignôskein (comprendre).

Anglais : Gnosis

Domaines : Sémiologie des troubles cognitifs


Cf. les fiches-clées :

-gnosie (suffixe) – Agnosie – (Rubrique/Inventaire) – Anosognosie – Asomatognosie – Astéréognosie – (Rubrique) – Autotopoagnosie – Hémiagnosie – Hémiasomatognosie – (Rubrique) – Prosopagnosie – (Rubrique) – Simultagnosie

Connaissance – (Rubrique), élémentaire

Gnosie auditive, visuelle

Gnosique (adjectif) – Régulation gnosique – Troubles gnosiques

Trouble – (Inventaire), cognitif – (Inventaire)

(Ophys) -gnosie (suffixe) – Gnosie

Sources :

Dr ben amor san – CNRTL – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundQwantLe Robert-Dixel Mobile – Service de neurologie Sahloul Sousse – SlidePlayer

Apraxie

Trouble (acquis) de la réalisation du geste en l’absence de déficit sensitivomoteur, de trouble de la coordination, et de déficit intellectuel important ; incapacité d’exécuter des mouvements volontaires adaptés à un but, sans lésion motrice ou sensorielle ; indépendant des phénomènes parétiques ou ataxiques, d’atteinte striée ou cérébelleuse et de déficit intellectuel . Du grec praxis (action, activité), de prattein (agir).

Abréviation : A.
Appelé aussi : Trouble praxique
Anglais : Apraxia

charcotpsphypertonieaxiale - LookForDiagnosis.com

Les lésions uni- ou bilatérales responsables de telles anomalies intéressent toujours la région pariétale . Les troubles sont atténués ou disparaissent au cours des gestes automatiques . La nosologie française reconnaît trois grands types d’apraxie des membres : Apraxie constructive, idéatoire et idéomotrice.

Le diagnostic d’apraxie ne peut être posé qu’une fois certifiée l’absence de : déficits moteurs (comme une paralysie), troubles de la coordination, troubles du tonus musculaire, mouvements anormaux, tremblements qui peuvent largement perturber la réalisation d’un geste, déficits sensoriels.

Classifications : 007472 (MedlinePlus) – 31600 (DiseasesDB) – 438.81, 784.69 (ICD-9-CM) – Apraxia (Patient UK) – D001072 (MeSH) – neuro/438 (eMedicine) – R48.2 (ICD-10) – R482 (CIM-10)
Familles :
 Troubles cognitifs
Régions : pariétale


Cf. les fiches-clées :

-apraxie (suffixe) – Agnoso-apraxie (Apractognosie)
-praxie (suffixe)  – Anomalie

Apraxie buccofaciale – (Rubrique), constructive – (Rubrique), de l’habillage – (Rubrique), des membres, idéatoire – (Rubrique), idéomotrice – (Rubrique), oculomotrice – (Rubrique), oculomotrice congénitale de Cogan

Apraxies (inventaire) – Apraxique (adjectif) – Parapraxie – (Rubrique) – Praxie – (Rubrique/Inventaire) – Praxique (adjectif)

Ataxique (adjectif) – Coordination – (Rubrique)
Déficit – (Rubrique/Inventaire), intellectuel – (Rubrique), sensitivomoteur – (Rubrique), sensoriel – (Rubrique)
Geste (fonction cognitive) – (Inventaire), automatique – Réalisation du geste
Lésion – (Rubrique/Inventaire), motrice, sensorielle
Mouvement – (Rubrique/Inventaire), anormal, volontaire – (Rubrique)
Parétique (adjectif)
Phénomène, ataxique, parétique
Région (cérébrale) – (Inventaire), pariétale – (Rubrique)
Tremblements
Trouble – (Inventaire), acquis, de la coordination – (Rubrique) – Troubles cognitifs (inventaire)

(Chercheurs) Balint – Cogan (1953) – Gross (1935) – Liepmann (1907) – Mayer (1935) – Seddon (1942) 

(Ophys) Déficit moteur – Maladie d’Alzheimer – (Rubrique) – Mouvement (biologique) – (Inventaire) – Neurapraxie – Paralysie – (Inventaire) – Trouble (physique/physiologique) – (Inventaire), du tonus musculaire – Tonus musculaire

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

Dr Ben Amor Sana – CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – DiseasesDB – eMedicine (Medscape) – LE FIGARO.fr – santé – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLooksForDiagnosis.com – Thibauld Martinez – MedlinePlus – MeSH – Patient UK – Pixelmator (outil, mac-os) – QwantLe Robert-Dixel MobileSlidePlayer – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire

Praxie

Fonction régulant l’exécution d’un geste à un niveau élaboré ; adaptation des mouvements au but visé ; ensemble de mouvements coordonnés dans un but ou une intension donnés ; programmation du mouvement . Du grec praxis (mouvement, action, activité).

Appelé aussi : La praxie
Anglais : Praxis

APRAXIE Quelles sont les différentes apraxies ? - LE FIGARO.fr santé

La praxie est liée à un certain apprentissage.

Le trouble qui résulte de la perturbation (acquise) de ce type de fonction est l’apraxie.

Domaines : Philosophie, physiopathologie, psychologie, médecine 
Familles :
Fonctions cognitives


Cf. les fiches-clées :

-praxie (suffixe) – Apprentissage – (Rubrique) – Apraxie – (Rubrique/Inventaire) – Dyspraxie – (Rubrique) – Échopraxie (Échokinésie)

Les fonctions cognitives – (Inventaire) 
Geste (fonction cognitive)(Inventaire) – Execution d’un geste à un niveau élaboré
Perturbation, acquise – Philosophie – (Rubrique)

Praxie musicale – Parapraxie – (Rubrique) – Praxies (inventaire)

(Chercheurs) Piaget

(Ophys) Chiropraxie – Corépraxie – Mouvement – (Inventaire) – Neurapraxie – Pharmacopraxie – Physiopathologie – (Rubrique) – Praxis – Thanatopraxie
(Oseco) Praxis

Sources :

Dr Ben Amor Sana – CNRTL – LE FIGARO.fr – santé – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-Unbound – Thibauld Martinez – QwantLe Robert-Dixel MobileSlidePlayer – vulgaris MÉDICAL

Agnosie

Trouble de la reconnaissance des objets (connus et familiers) ; de la reconnaissance ou de la signification des informations sensitives ; incapacité de reconnaître certains stimuli, en l’absence de déficits sensoriels primaires (comme la cécité ou la surdité) . De a- et gnose, du latin ad (vers, à), du grec gnôsis (connaissance), de gignôskein (comprendre).

Abréviation : A.
Anglais : Agnosia (causes the victims to lose the ability to recognize or comprehend the meaning of objects even with intact senses)

parcourscombattant - Les agnosies - coridys.fr

Ce type de trouble survient pour une modalité sensorielle donnée, alors que les étapes de perception de cette modalité visuelle sont préservées chez un patient ne présentant ni trouble de la conscience, ou de la vigilance, ni aphasie, ni déficit intellectuel . Il est entendu que les informations sensitives peuvent normalement ou au moins suffisamment atteindre le cortex central . Il ne s’agit donc pas d’un mauvais fonctionnement cortical ; il n’y a pas de troubles sensitifs élémentaires, ou s’ils existent, ils ne peuvent expliquer les troubles observés . Il y a perte d’informations qui permettent d’interpréter certains types de sensations reçues . Le sujet atteint perçoit les stimuli, mais ne les traite pas au niveau logique . L’agnosie n’est pas un trouble de la conception, du langage . Il existe plusieurs types d’agnosies selon la modalité sensorielle ou le type de perception qui est affecté.

 More details Picture of the ventral and dorsal streams. The ventral stream is depicted in purple and the dorsal stream is depicted in green. - Selket - Lokal Profil - Wikimedia Commons

La définition de l’agnosie est controversée . Certains auteurs estiment qu’il existe toujours des troubles sensitifs élémentaires, pour d’autres, la réalité même des agnosies en tant qu’entité autonome est mise en doute.

Classifications : 784.69 (ICD-9-CM) – agnosia (eMedicine) – D000377 (MeSH) – F80.2, F88.0, R48.1 (ICD-10) 


Cf. les fiches-clées :

-gnosie (suffixe) – Anosognosie – Apractoagnosie – Asomatognosie – Astéréognosie – (Rubrique) – Autotopoagnosie – Hémiagnosie – Prosopagnosie (images, visages) – (Rubrique) – Simultagnosie – stéréoagnosie (Astéréognosie)

A- (préfixe)
 – Ad

Agnosie – (Rubrique/Inventaire), auditive, des couleurs – (Rubrique), des visages familiers (Cf. prosopagnosie), digitale, optique (objets) – (Rubrique), spatiale – (Rubrique), tactile, verbale, visuelle – (Rubrique/Inventaire)

Agnosique (adjectif) – Aphasie – (Rubrique/Inventaire) – Autisme – (Rubrique/Inventaire) – Cécité, psychique – (Rubrique) – Conscience – (Rubrique)
Cortex, central – Cortical (adjectif) – Fonctionnement cortical
Déficit – (Rubrique/Inventaire), intellectuel – (Rubrique), sensoriel, sensoriel primaire – (Inventaire)
Entité – (Inventaire), autonome – Gnosie
Information – (Rubrique) – Perte d’informations – (Rubrique)
Logique – Niveau logique
Maladie d’Alzheimer
Perception – (Rubrique/Inventaire) – Affection de la perception – (Rubrique)

Sensation – Sensations reçues
Sensitif (adjectif) – Information sensitive – Trouble sensitif, élémentaire
Sensoriel (adjectif) – Modalité sensorielle
Stimulus – Surdité – (Rubrique)

Trouble – (Inventaire), de la conception – (Rubrique), du langage – (Rubrique)

Vigilance – (Rubrique)

(Chercheurs) Alois Alzheimer (neuropathologiste allemand)

(accueil du site – Glossaire scientifiques) Entité, autonome
(Ophys) Cécité – (Rubrique) – Maladie d’Alzheimer – (Rubrique) – Stimulus – (Inventaire) 
(Ose)
 Cinéma sensitif – (Rubrique) – Information – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

Dr Ben Amor Sana – CIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – Coridys – eMedicine (Medscape) – Google FranceGoogle Traduction – Le Lavoisier-UnboundLokal_Profil (wikimedia commons) – Thibauld Martinez – MeSH – QwantLe Robert-Dixel MobileSelket (wikimedia commons) – SlidePlayer – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédia

Schizophrénie

Pathologie psychiatrique d’évolution chronique, caractérisée par une dissociation psychique (ou discordance, division de la personnalité) qui perturbe le cours de la pensée (elle devient hermétique et chaotique), altère le comportement (qui devient étrange, autistique) et bouleverse l’affectivité (archaïque et paradoxale), associée à un délire abstrait et symbolique qui élabore des thèmes d’influence alimentés par des hallucinations auditives et cénesthésiques et vécus dans une atmosphère de dépersonnalisation ; perte du contact avec la réalité.

De schizophrène et -ie, de l’allemand, de schiz-, schizo- et -phrénie, du grec skhizein, de phrên, phrenos (esprit).

Abréviation : S.
Appelé aussi : Psychose chronique – Trouble schizo-affectif
Anglais : Schizophrenia

Schizophrénie : définition, symptômes, diagnostic (DSM-5) - PSYCHOMÉDIA

Par commodité, on sépare les symptômes de la schizophrénie en symptômes positifs (idées délirantes, hallucinations) et symptômes négatifs (pensée incohérente ou désorganisée, repli autistique, athymhormie) . L’évolution est marquée soit par des épisodes aigus alternant avec des phases de rémission généralement incomplète, soit par une chronicisation progressive.

Schizophrenie-observee-par-Pet-scan2 - tpe-pet-scan.e-monsite.com

La notion de schizophrénie selon Bleuler, est opposée à la conception de Kraepelin de la démence précoce . Bleuler affirmait notamment que le déficit intellectuel et l’évolution démentielle de la démence précoce étaient plus apparents que réels . L’acception du terme de schizophrénie est restée plus extensive dans les écoles allemandes et anglo-saxonnes qu’en France où l’on élimine habituellement du cadre nosographique de la schizophrénie, la paranoïa et la psychose hallucinatoire chronique . Pour Henri Ey, et de nombreux auteurs français, la schizophrénie appartient au genre des délires chroniques.

Classifications : 000928 (MedlinePlus) – 181500 (OMIM) – 295 (CIM-9) – F20 (CIM-10)  
Découverte :
Bleuler en 1911

Domaines : Nosologie, psychologie, schizophrénie 


Les fiches-clées :

-ie (suffixe)

Affectivité – (Rubrique/Inventaire), archaïque, paradoxale
Athymhormie
Autistique (adjectif) – Repli autistique

Cénesthésique (adjectif)
Chronique (adjectif) – Chronicisation, progressive – Évolution chronique
Comportement – (Rubrique/Inventaire), autistique, étrange

Déficit intellectuel
Délire – (Rubrique/Inventaire), abstrait, chronique – (Inventaire), symbolique – Idées délirantes
Démence, précoce – Évolution démentielle de la démence précoce

Épisode aigu – Discordance – Dissociation
Hallucination – (Rubrique/Inventaire), auditive, cénesthésique
Nosographie – Cadre nosographique – Nosographique (adjectif)

Paranoïa – (Rubrique)
Pathologie – (Rubrique) – (Inventaire)
Pensée – (Rubrique/Inventaire), chaotique, désorganisée, hermétique, incohérente – Le cours de la pensée
Personnalité – Division de la personnalité
Perte du contact avec la réalité

Psychique (adjectif) :http://tpe-pet-scan.e-monsite.com/album/images-de-la-tep/schizophrenie-observee-par-pet-scan2.html01 Dissociation psychique
Psychose – (Rubrique) – (Inventaire), chronique, hallucinatoire chronique – (Rubrique)

Rémission – Phases de rémission

Schizo- (suffixe) – Schizo-affectif (adjectif)

Schizophrénie (rubrique/inventaire), catatonique, désorganisée, dysthymique, infantile, hébéphrénique, paranoïde, pseudo-psychopathique, pseudonévrotique, simple

Schizophrénique (adjectif) – Schizophrène

Symptôme – (Inventaire), négatif – (Inventaire), positif – (Inventaire)

Thème d’influence
Trouble – (Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes/Enseignants/Vulgarisateurs :

… Bleuler (1911)  (…) – (Rubrique) – Henri Ey (…) – (Rubrique) – … Kraepelin (…) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Symptôme – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources & Outils :

Alyaexpress-News.com – CIM-9/10 – Google France – Le Lavoisier-UnboundMedlinePlus – OMIM – QwantLe Robert-Dixel MobileTpe : Le Pet-scan – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Trouble

Modification pathologique des activités de l’organisme, du comportement de l’être vivant ; perte de la lucidité ; état anormal et pénible d’agitation, d’angoisse ; degré psychologique et comportemental liée à une détresse ou incapacité survenant chez un  individu.

De troubler, du latin populaire, de turbulus, de turbare (troubler).
Prononciation (phonétique) : tʀubl

Appelé aussi : Trouble mental, psychique, psychiatrique – Affection, Maladie mentale – Syndrome
Anglais : Disorder – Mental disorder

– image –

Classifications : 28852 (DiseasesDB) – 290, 319 (ICD-9-CM) – D001523 (MeSH) – F99 (ICD-10) – V (CIM-10)

Domaines : Psychiatrie, troubles


Les fiches-clées :

Agitation

Angoisse – (Rubrique)
Les angoisses – (Inventaire)

Comportement
État, anormal, pénible
Lucidité

Perte de la lucidité

Psychiatrie – (Rubrique)
Psychologique (adjectif) – Degré psychologique

Syndrome – (Inventaire)

Les troubles – (Inventaire)

Trublion

Chercheurs/Spécialistes :

Jules Cotard (1880) – (Rubrique) – … Rosenthal (1984) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Maladie – (Inventaire) – Nosographie (inventaire des maladies) – Syndrome – (Inventaire) – Trouble (physique/physiologique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Trouble psychique – Page Wikipedia

(Portails) Trouble – Wikipédia

Sources & Outils :

Dr Ben Amor Sana – axolot – CIM-10 (ICD-9-CM, ICD-10) – DiseasesDB – Google FranceGoogle Traduction – Le Lavoisier-Unbound – Thibauld Martinez – MeSH – ORDO AB CHAO – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Qwant – SlidePlayer – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Névrose

Affection mentale au cours de laquelle le sujet est conscient du caractère pathologique de ses troubles mais ne peut se débarrasser des pensées désagréables ou des accès d’angoisse (qui peuvent dans certains cas le gêner considérablement) ; troubles affectifs et émotionnels sans cause anatomique.

De neurose, de neur-, et -ose, du grec neuron (nerf).
Prononciation (phonétique) : nevʀoz

Opposé : Psychose
Appelé aussi : Neurose (désuet ?)
Anglais : Neurosis

s.o.s.névrose - Journal autopsychanalytique d'un névrosé - overblog

Les névroses n’entament pas l’intégrité des fonctions intellectuelles ; elles n’ont aucun substrat anatomique connu et la théorie psychanalytique fait du symptôme névrotique le résultat conscient d’un conflit intrapsychique inconscient dont l’origine remonte à l’enfance (la vie psychique du sujet) . Il faut noter que dans la classification des troubles mentaux du DSM-III et du CIM, le terme de névrose n’est plus employé . Les différents syndromes névrotiques sont classés en troubles anxieux, phobiques, de conversion, obsessionnels-compulsifs.

Domaines : Affections mentales, psychanalyse, psychopathologie psychanalytique, troubles (anxieux, de conversion, mentaux, névroses, obsessionnels-compulsifs, phobiques).


Les fiches-clées :

-névrose (suffixe)
-ose (suffixe) : Affection mentale

Accès d’angoisse
Affection mentale

Anatomie locale – (Rubrique)
Anatomique (adjectif) : Substrat anatomique

Angoisse – (Rubrique) : Accès d’angoisse
Les angoisses – (Inventaire)

Conflit – (Inventaire), intrapsychique (inconscient)
Conscience – (Rubrique)

DSM (abréviation) – DSM-III (abréviation)
Enfance – (Rubrique)
Fonction intellectuelle : Intégrité des fonctions intellectuelles

Inconscient (adjectif)
Intégrité

Nerf – (Rubrique)
Neur- (préfixe)
Neuro- (préfixe)
Neurone – (Rubrique) – (Inventaire)

Névrose (rubrique)
Les névroses – (Inventaire)

Névrosé (adjectif)
Névrotique (adjectif) : Symptôme, Syndrome névrotique

Obsessionnel-compulsif (adjectif)

Pathologique (adjectif) : Caractère pathologique

Pensée – (Rubrique)
Pensées désagréables

Psychanalyse – (Rubrique)
Psychanalytique (adjectif) : Théorie psychanalytique

Psychique (adjectif) : Vie psychique
Psychopathologie – (Rubrique/Inventaire), psychanalytique – (Rubrique) 
Psychose
 – (Rubrique) – (Inventaire)

Symptôme – (Inventaire)

Syndrome – (Rubrique)
Les syndromes – (Inventaire)

Théories (inventaire)

Trouble, affectif – (Inventaire), anxieux – (Inventaire), de conversion – (Inventaire), émotionnels – (Inventaire), obsessionnel-compulsif – (Inventaire), phobiques – (Inventaire)
Les troubles – (Inventaire) : Classification des troubles mentaux

Chercheurs/Spécialistes :

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Syndrome – (Inventaire) – Symptôme – (Inventaire) – Symptomatique (adjectif) : Glossaire symptomatique (rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources & Outils :

CIM – DSM (III et IV) – Google FranceGoogle Traduction – ICD-10 – Journal autopsychanalytique d’un névrosé – Le Lavoisier-UnboundOMS – Overblog – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipediaWikipédia

Psychose

Trouble mental ignoré de la personne ; trouble grave de la personnalité.

De l’allemand, de psych- / psycho- (névrose), et -ose, du grec ψυχή (psychê, psyche – esprit, âme, sentiment), et -ωσις (osis – anomalie).
Prononciation (phonétique) : psikoz

Abréviation : P.
Opposé :
 Névrose
Appelé aussi : Maladie mentale (désuet)
Anglais : Psychosis

(via Pixelmator) Anthony Perkins alias Norman Bates dans Psychose - lexpress.fr

Ce trouble altère la perception et la compréhension de la réalité, désorganise le comportement affectif et social, sans que le sujet ait habituellement conscience du caractère pathologique de ces manifestations.

Classifications : 001553 (MedlinePlus) – 192430 (OMIM) – 290-299 (CIM-9) – 603175, 603342, 608923 (OMIM) – F03.700.675 (MeSH) – F20- F291 (CIM-10) 

Histoire : Terme utilisé pour la première fois en 1845 par Feuchtersleben . Il remplace progressivement au XIXe siècle le terme folie . Depuis 1977, l’OMS recommande plutôt l’emploi du terme maladie, car la distinction entre névrose et psychose n’est pas évidente.

Domaines : Maladies mentales, médecine, psychiatrie, psychoses, troubles de la personnalités, troubles mentaux


Les fiches-clées :

-ose (suffixe)
-psychose (suffixe) : Prépsychose (dysharmonie d’évolution)

Comportement, affectif, social
Dépression – (Rubrique)
Dépressif (adjectif) : Maniacodépressif (adjectif)
Folie
Manifestation
Névrose – (Rubrique)

Paranoïa – (Rubrique)

Pathologie
Pathologique (adjectif) : Caractère pathologique

Perception – (Rubrique/Inventaire)

Psych- (préfixe)

Psychiatrie – (Rubrique)
Psychiatrique (adjectif) : Glossaire psychiatrique (rubrique)

Psycho- (préfixe) : Psychosensoriel

Psychose (rubrique) – (Inventaire), collective, hallucinatoire chronique, maniacodépressive, périodique, puerpérale, schizophrénique

Psychose- (préfixe)
Psychotique

Réalité – (Rubrique) : Compréhension de la réalité

Schizophrénie – (Rubrique)
Schizophrénique (adjectif)

Trouble, de la personnalité, mental
Les troubles – (Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes/Enseignants/Vulgarisateurs :

Gilbert Ballet (… – 1911) – (Rubrique) – … Feuchtersleben (… – 1845) – (Rubrique) – … Kraepelin (… – 1899) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) -ose (suffixe) – Glucide – (Inventaire) – Maladie –  (Nosographie, inventaire des maladies) – Médecine – (Rubrique) – Pathologie – (Rubrique) – (Inventaire) – Trouble, physique/physiologique – (Inventaire)
(Ose) Psychose, le film de Hitchcock

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia – Dans le Wiktionnaire

Sources & Outils :

CIM-9/10 – CopyLess 2 – Google FranceGoogle TraductionL’EXPRESS – Le Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile –  MedlinePlus – MeSH – OMIM – OMS – Pixelmator (outil, mac-os) – QwantWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com